Prémonition (màj le 12/03/2010) - Mais faites les taire ! Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pierre   
Mercredi, 25 Juin 2008 23:49
Index de l'article
Prémonition (màj le 12/03/2010)
Et en France EDVIGE?
Mais faites les taire !
Notre liberté fout le camp
Atteinte à la liberté d'expression
Toutes les pages

 

La dérive sécuritaire sur laquelle surfe le gouvernement Sarko conduit insensiblement la France sur le chemin de la dictature.

Vous ne me croyez pas. Écoutez, Regardez, Voyez ce qui se passe au tour de vous. L'arbitraire est présent partout, la liberté d'expression est bafouée. La grande presse est muette sur les atteintes à la liberté. La Télévision admet les vidéo-surveillances "Si je n'ai rien à cacher, il n'y a aucun problème à me faire surveiller" propos d'un commentateur de la Télévision nationale.

Vous êtes à tout instant 'flicqué'. Par votre téléphone portable vous êtes suivi à la trace, votre carte bleue renseigne sur vos achats et vos goûts. Vous êtes espionnés à chaque instant et vous ne savez pas par qui. Mais que valent les informations qui sont ainsi recueillies et qui vous seront un jour négatives, pour un emploi par exemple. Vous n'avez pas accès à ces informations. Seule la CNIL y a accès, mais êtes-vous assuré que tout vous sera communiqué ?

Nous n'inventons rien, Des faits récents démontrent cette dérive et l'usage qui en est fait par le gouvernement Sarko :

Des policiers arrêtent des enfants dans les écoles.
Des citoyens sont traînés devant les tribunaux pour avoir « défié » le gouvernement en place.
Un professeur de philo, à Marseille, qui s’est retrouvé au tribunal pour avoir dit « Sarkozy je te vois » dans la Gare Saint Charles.
Une citoyenne entendue par des policiers venus de Paris pour avoir écrit en commentaire sur une vidéo de Nadine Morano « hou la menteuse ».

Où est passée la liberté d'expression du simple citoyen ?

Le peu qui nous reste de la liberté d'expression et d'opposition aux diktats du gouvernement et des puissances d'argent qui l'ont mis en place, risque de nous l'être confisquer par l'article 5 de la loi de programmation militaire concoctée en décret par le gouvernement Sarko, aidé par son premier ministre et par les députés de sa majorité.

15 juin 2009

lu dans Politis

Loi de programmation militaire : Comment faire taire les militants

REPRISE d’ARTICLE

La ministre de l’Intérieur, sur suggestion de l’Élysée et de quelques parlementaires, prépare en secret un arrêté fondé sur un projet de loi signé du Premier ministre et du ministre de la Défense, prêt depuis le mois d’octobre 2008. Il s’agit de la loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014 : un texte plutôt banal s’il ne prévoyait, dans son article 5, de réorganiser et de redéfinir tout ce qui touche à la sécurité intérieure. Ce qui, une fois la loi votée, autorisera la publication d’un ou plusieurs décrets permettant de poursuivre notamment les militants écologistes et associatifs lorsque, par leurs actions, écrits ou propos, ils mettront en cause« les intérêts de l’État ». Dans ces « intérêts » seraient notamment inclus ce qui concerne les centrales, les transports nucléaires et le stockage des déchets, mais aussi ce qui touche aux installations industrielles et aux stockages classés « Seveso », qu’il s’agisse d’usines manipulant des substances dangereuses ou d’aires abritant des cuves de produits chimiques. Ce texte aurait aussi comme conséquence d’aggraver les peines encourues par les faucheurs d’OGM, car il permettrait de poursuivre les individus et les associations mettant en cause les intérêts économiques stratégiques de la France.

Dans l’exposé des motifs de la loi, on trouve en effet ce paragraphe : « Les attributions, déjà codifiées, des ministres de la Défense, de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de l’Économie et du Budget sont redéfinies en fonction des différentes politiques qui entrent dans leur champ de compétence et concourent à la stratégie de sécurité nationale. Au-delà de ces modifications, et dans le prolongement des orientations du Livre blanc, des attributions particulières en matière de sécurité nationale du ministre de la justice et des ministres chargés de la Santé, de l’Environnement, des Transports, de l’Énergie et de l’Industrie sont codifiées. »

Au nom de la sécurité nationale, le décret en préparation permettrait donc de placer sous la protection de cette dernière toutes les actions et informations liées, par exemple, à l’environnement et aux infrastructures contestées par les associations de protecteurs de la nature et les organisations écologistes. De la même façon, tout ce qui concerne le changement climatique pourra entrer dans les informations classifiées interdites de divulgation. Classification qui, d’une part, sera bien entendu à la discrétion souveraine du gouvernement en place et qui, d’autre part, sera opposable à la fois aux militants, aux associations et aux juges d’instruction. S’ils existent encore. Les écolos ne sont bien sûr pas les seuls visés : ce texte à tout faire permettrait de poursuivre tous les agissements « déviants ».

II deviendrait donc plus difficile d’exercer une contestation écologique. Ce dispositif pourrait être complété dès l’automne par une circulaire ou un décret - ce n’est pas encore décidé - qui compliquerait la tâche des citoyens et des associations de protection de la nature voulant attaquer des décisions de l’État et des collectivités territoriales devant les tribunaux administratifs. Les élus se disent lassés des remises en cause de permis de construire ou des tracés de routes. Depuis plusieurs années, les associations de maires demandent au gouvernement une restriction de la contestation « administrative » pour abus de pouvoir et non-respect des règles d’enquête publiques. En oubliant de rappeler que le recours aux tribunaux administratifs est souvent la seule arme des écologistes et des associations de protection de la nature.

Entre les possibilités de criminalisation de la contestation écologique et les restrictions aux recours administratifs, si ces deux réformes entrent en vigueur, l’écologie devrait peu à peu cesser de gêner le pouvoir. Pour l’instant, il est encore, au moins, possible de l’écrire sans encourir le risque d’être poursuivi... pour outrage au gouvernement.

Claude-Marie Vadrot

http://www.politis.fr/article7307.html


Commentaires :


18 juin 07:18, par bluboux

Réveillez-vous !

De la dérive sécuritaire à la dictature

Politis révèle dans un article daté du 11 juin (que vous trouverez ci-dessus) que le gouvernement prépare, dans le cadre de la programmation militaire pour la période 2009-2014, un arrêté qui permettra à l’état de poursuivre tous les militants écologistes et associatifs lorsque « par leurs actions, écrits ou propos, ils mettront en cause« les intérêts de l’État ». Ce texte aurait aussi comme conséquence d’aggraver les peines encourues par les faucheurs d’OGM, car il permettrait de poursuivre les individus et les associations mettant en cause les intérêts économiques stratégiques de la France.

A la lecture de cet article je suis resté pantois, complètement assommé. Nous somme en dictature.

Cela fait plusieurs mois que l’on assiste à des « dérives » sécuritaires. Les rapports des organismes internationaux (Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International, Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité) se succèdent sans que l’on assiste à la moindre inflexion... au contraire.

Des policiers arrêtent des enfants dans les écoles, des citoyens sont traînés devant les tribunaux pour avoir « défié » le gouvernement en place (je pense à ce prof de philo, à Marseille, qui s’est retrouvé au tribunal pour avoir dit « Sarkozy je te vois ! » ou cette citoyenne entendue par des policiers venus de Paris pour avoir écrit en commentaire sur une vidéo de Nadine Morano « hou la menteuse »). Et je passe sur la "criminalisation" des mouvements sociaux (syndicalistes arrêtés), les décrets de loi liberticides (délit de solidarité, interdiction de la cagoule), l’affaire des inculpés de Tarnac.

La politique de ce gouvernement est maintenant clairement établie : nous allons vers une dictature. Sarkozy cherche l’affrontement avec le peuple pour justifier une politique de répression.

Nous allons vers de heures bien sombres si nous ne sommes pas capable de réagir dans l’unité.

Citoyens, réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard.

 

Commentaires :


20 juin 13:01

Bonjour,La dictature ! A qui la faute ? Où êtes-vous les 60% d’abtentionnistes ? Sarkozy dirige la France "grâce" à 5 millions de votants alors que nous sommes 44 millions d’inscrits. Ok ,vous êtes dégoûtés, mais delà à ne pas aller voter il y un pas à ne pas franchir, des citoyens sont morts pour le droit de vote !

Français et Française réveillez-vous !

Marc

 


21 juin 22:42, par arthmousse

"Citoyens, réveillez vous !" ; certes !! Mais comment et que faire ???? Les gens ne vont plus aux urnes ( se cf. aux dernières européennes), la dernière journée de mobilisation nationale s’est soldée par un "échec"........... soit les gens jettent l’éponge et se rencognent encore plus dans leur individualisme ( crée de toute pièce par cette sacro sainte société de consommation qui nous étouffe), soit les informations sont sciemment, de moins en moins relayées par les médias, et ce de manière à chloroformer la population.............. soit il y a beaucoup plus de sarkozistes que l’on ne pourrait le croire !!! Lorsque j’écoute mon entourage ( familial et professionnel) discuter au quotidien, j’hallucine !! Les sujets politiques ne sont jamais à l’ordre du jour ; pas plus que la misère sociale grandissante, les problèmes liés à la crise ( j’appartiens et je vis pourtant au sein d’une communauté sociale moyenne qui se paupérise comme ils disent) ; le prix du carburant est en train d’augmenter et ce, juste avant les vacances d’été ( bizarre) ; j’ai entendu parler de la remise au goût du jour de la vignette automobile et ce, avant la fin de l’année civile en cours ; personne n’en parle............ tout est "normal"....... un peu comme si les gens étaient lobotomisés !! Alors encore une fois que faire ??

 

 


25 juin 14:08, d'après sativarun

Quand je pense à ceux qui sont morts pour tous ces droits, d’expression, du peuple qu’on a crée tout ça suite aux siècles des lumières, de la révolution notre république où le suffrage universel direct élit un représentant des citoyens GARANT DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL ET DE LA JUSTICE SOCIALE

pendant un an où j’ai fais mes études dans le milieu culturel cette phrase était le requiem des introductions de chaque cour ! et aujourd’hui L’INVERSE !!!!

(.....)

Aujourd'hui, l’écologie dépasse l’effet de monde tendance des bobos, les faucheurs désobéissants par leurs actes, ont une théorie qui va dans le sens du peuple, et de la terre.

S’il n’est pas encore trop tard... ce n’est que l’été, alors si on peut refuser, où peut -on trouver une manière d’éviter ce pire qui n’est qu’une goutte dans le vase des injustices !

help us !

 

 



Mise à jour le Jeudi, 24 Février 2011 21:52
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 20 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1329787
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures