Les pannes du TVR de Nancy et Caen ( MÀJ le 17/04/2009) Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pierre   
Vendredi, 03 Octobre 2008 19:46
Index de l'article
Les pannes du TVR de Nancy et Caen ( MÀJ le 17/04/2009)
<span style=
<span style=
<span style=
<span style=
<span style=
Toutes les pages

 

Situation inextricable à Caen au sujet du TVR

Comment développer le TVR à Caen ?

Quoique sur pneu, le TVR de Caen est bruyant. Il serait d'après la municipalité une réussite. Comment annoncer aux contribuables qu'il fut une erreur de choix ? Mais ce que voient les habitants de Caen  ? C'est que les véhicules sont trop petits et pas assez nombreux aux heures de pointe.

La municipalité voudrait prolonger la ligne et augmenter la capacité de transport.

Pour ces deux objectifs, il lui faudrait :

-                     soit augmenter la taille des rames,
-                     soit augmenter leur nombre.

Augmenter la taille des véhicules par rajout d'un élément : Cela se fait couramment avec un vrai tramway, véhicule ferroviaire, qui ne présente aucune limite du nombres de caisses et de longueur du convoi. Or le TVR est un engin routier, donc limité à trois caisses. Cette solution ne peut être retenue.

Accroître le nombre de rames : C'est la seule solution qui se présente à la ville de Caen. Le besoin supplémentaire n'est que de trois rames sans extension du réseau, mais dix avec les extensions envisagées. Mais voilà, le TVR est un engin spécifique d'un constructeur, protégé par des brevets. De sorte que Caen ne peut faire un appel d'offre et se trouve contrainte et forcée de les commander à Bombardier.  Mais le constructeur a abandonné la construction de cet engin hybride et ne veut pas relancer la chaîne pour moins de vingt véhicules. Caen est piégée.

Il n'y a que deux villes qui ont fait le choix du TVR : Caen et Nancy, toutes les deux obligées de passer sous les fourches caudines du constructeur pour étendre ou maintenir leur parc.

Les villes qui ont choisi la solution tramway (tramway sur fer – c'est un pléonasme) n'ont pas cette difficulté car elles peuvent faire des appels d'offre ouverts à tous les constructeurs.

Le choix de solutions propriétaires n'est pas dans l'intérêt à longs termes des contribuables. La ville de Caen est piégée par son choix, comme le seront un jour Nancy, Clermont-Ferrand ou la RAPT  avec le Translhor  Chatillon – Viroflay.  Est-il nécessaire de rappeler que RAPT ne voulait de cette solution que lui imposent des élus ?

Ni Caen, ni Nancy ne sont encore prêtes à reconnaître qu'elles se sont faites avoir, malgré les nombreuses pannes, les coûts d'entretien excessifs, l'impossibilité d'évoluer. Le TVR marche, mais à quel prix ?

Ne serai-il pas plus sage que Nancy vende tous ses TVR à Caen et s'équipe d'un vrai tramway ?

Le Pseudo-Tramway (TVR) plus cher que le vrai

Le pseudo-tramway de Nancy et de Caen, présenté comme plus économique que le vrai tramway fer est en réalité source de problèmes et de coût d'exploitation non contrôlés.

 


Le mardi 16 septembre 2008 à 16 heures : Le TVR de Nancy devenu incontrôlable" />

 

Le mardi 16 septembre 2008 à 16 heures :

Le TVR de Nancy devenu incontrôlable

D'après LorrActu du 17 septembre 2008.

Le TVR de Nancy est devenu incontrôlable dans la descente importante du CHU suite à une panne d'alimentation de courant. L'absence d'alimentation électrique implique la disparition de l'assistance à la direction et au freinage.

Laissons parler le conducteur pourtant expérimenté, il raconte avec encore l'angoisse dans la voix : « Je me suis mis debout sur le frein et j'ai tourné le volant autant que j'ai pu. » Le véhicule avait déjà commencé à traverser la chaussée avant que le conducteur ne le ramène dans le droit chemin et ne l'immobilise tant bien que mal. « Je me voyais déjà dans les arbres. »

 

Aucun passager ne fut blessé.

 

Après intervention de l'équipe de maintenance, le  TVR est rentré à vide au dépôt. L'origine de la panne n'était pas encore connue le lendemain.

 

Avec le vrai tramway sur rail de tels incidents ne peuvent arriver car même en absence de puissance électrique ces derniers restent sur leurs rails et ne risquent pas de monter sur les trottoirs et de rentrer dans les vitrines.

 

Ce ne fut pas le seul ennui de la journée puisque six autres véhicules se sont retrouvés hors service dans le courant de l'après midi et que le service a dû être assuré par des autobus de substitution.

 

Depuis l'inauguration officielle du TVR, en 2000, l'exploitant du réseau est régulièrement confronté à des pannes de plus ou moins importantes ou graves.

 

 


Le 28 septembre 2007 : Un TVR de Nancy fume malgré l'interdiction  de fumer en public" />

 

Le 28 septembre 2007 :

Suite à surchauffe, un TVR de Nancy rejette des fumées provoquant l'arrêt de la rame.

 


Le 18 juin  2007 : Le timon d'un TVR  casse en peine rue" />

 

Le 18 juin 2007 :

Le timon d'un TVR  casse en peine rue, hors exploitation commerciale.

 

 


Le mardi 1er août 2006 à 12 heures 45 : Le TVR de Nancy perd son moteur sur la route" />

 

Le mardi 1er août 2006 à 12 heures 45 :

Le TVR de Nancy perd son moteur sur la route

D'après L'Est Républicain du 2 août 2006.

Le TVR de Nancy perd son moteur électrique arrière sur la route alors qu'il se dirigeait vers son terminus d'Essey les Nancy.

 

C'est incroyable, cette masse de 800 kilogramme a pu se détacher et a été trainé sur la chaussée avant sa chute définitive. Les marques au sol en témoignent.

Comment un tel phénomène a-t-il pu se produire ? Après les premières constatations un scénario de rupture des boulons est envisagé. Un des quatre boulons fixant le moteur cède, puis avec la succession des opérations de dropage et de dédropage (opérations consistant à passer du fonctionnement guidé ou fonctionnement autonome et vice-versa) fatigue les autres boulons qui a leur tour cèdent les uns après les autres jusqu'à la chute complète du moteur. C'est au moment de la manœuvre de dropage à la station Roosevelt que le moteur est tombé alors que l'engin avançait au ralenti.

Définitivement immobilisé, le véhicule a dû être remorqué vers le dépôt, une fois le moteur extirpé de sous la carrosserie.

Le constructeur a qualifié cette panne d'unique et d'exceptionnelle. Depuis son inauguration en 2000, le TVR qu'il soit de Nancy ou de Caen, a défrayé la chronique en raison de ses multiples déboires, déclarés d'exception ou de jeunesse par le fabriquant.

Nous nous permettons d'en douter, car dans le guide de maintenance il est recommandé de vérifier ces boulons tous les deux ans. Ce qui signifie que le constructeur est au courant d'une faiblesse de structure à ce niveau. L'incident était donc prévisible.

 


Le mardi 9 avril 2003 : Expertise sur la sécurité du système de guidage" />

 

Expertise sur la sécurité du système de guidage

Les experts des Ponts et Chaussée qui se sont penchés sur le système de guidage du TVR de Nancy et de Caen.

Le rapport note la fragilité du système de guidage et la nécessité d'un entretien rigoureux et permanent.

Nous citons le rapport :

L'expertise menée avec l'aide de la RATP conclut à la validité du système de guidage sous réserve que soit strictement respectées les tolérances d'usure du galet et du rail ce qui oblige les autorités organisatrices des transports la bonne exécution des contraintes d'entretien et de maintenance.

Il importe aussi que soit strictement respectées les limites de vitesse dans les virages de faible rayon pour cela que la vitesse soit enregistrée et que l'enregistrement soit exploité de façon préventive.

Le niveau de sécurité ne restera satisfaisant que dans la mesure où les règles de sécurité d'exploitation seront strictement observées et où un niveau suffisant de moyens financiers sera provisionné dans la durée pour faire face aux dépenses prévisibles d'entretien telle que rechargement du rail, de la réfection de la piste de roulement des pneus quand des ornières apparaîtront.

Pour éviter l'apparition de risques pour la sécurité, il est donc indispensable que soit mis en place sur la durée une politique adéquat d'entretien préventif et de renouvellement couvrant le rail, la piste de roulement des pneus et le galet.

les autorités organisatrices des transport et les services de l'État doivent s'organiser de manière permanente pour atteindre cet objectif.

Il est clair après lecture de ce rapport que les frais d'entretien et de maintenance du système TVR sont nettement supérieurs à ce qui était prévu dans l'étude de faisabilité. Le système TVR présente des contraintes nettement supérieures à celles appliquées à un tramway sur rail, système depuis longtemps éprouvé.

 

Mise à jour le Dimanche, 02 Mai 2010 14:51
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 21 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1329721
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures