Le Tramway de Nice- Une deuxième ligne en projet (Mise à jour le 10/01/2010) Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pierre   
Dimanche, 10 Janvier 2010 01:51
Index de l'article
Le Tramway de Nice- Une deuxième ligne en projet (Mise à jour le 10/01/2010)
Marché truqué
Le succès est au rendez-vous
plus de 10 millions de passagers
Une 2ième ligne sur l'Avenue de la Californie .
Une 2ième ligne avortée sur la promenade des Anglais.
Une 2ième ligne : Pomme de la discorde.
Toutes les pages

Le tramway de Nice photographié lors de son passage au Cannet des Maures

Nice

 

Ce samedi 24 novembre 2007 Monsieur PEYRA, maire de Nice a inauguré son tramway.

C'est le début de la fin des difficultés de circulation des piétons dans Nice et bientôt le sourire reviendra aux commerçants  qui implantés sur la ligne, en tireront tout bénéfice.

Ce jour les 17 rames Alstom Catadis 302 au gabarit large de 2m65 en circulation ont transporté 45.000 personnes.

Ce faible nombre, pour une journée où l'emprunt du tramway était gratuit, nous interpelle.

La ligne est longue de 8,7 Km avec 21 stations, soit une station tous les 400m. Ce qui est correct pour système de transport hectométrique.

En effet, dans une journée normale, la première ligne de Montpellier, la T2 et la T3 de Paris, les lignes de Bordeaux dépassent les 100.000 personnes transportées. Or à Nice à 45.000 personnes, la capacité du tramway était dépassée et nombreux sont les voyageurs qui n'ont pu monter à bord.

20 rames sont livrées, 17 sont opérationnelles et trois en réserve et entretient. Avec 17 rames en ligne seule 45.000 personnes ont pu être transportées. Comment va-t-on faire pour en transporter 100.000 qui est le seuil objectif d'une ligne de tramway ?

 

Nous attendons les 25 décembre  pour nous faire une opinion.

 

 


 

Marché truqué du tramway de Nice : huit renvois en correctionnelle

Huit personnes dont un ancien élu niçois, l'ex-PDG d'une filiale du groupe Thales ainsi que la filiale elle-même -en tant que personne morale-, ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel dans le cadre du marché présumé truqué du tramway de Nice, a-t-on appris mercredi (9 janvier 2008) de source judiciaire.
Le procès se déroulera dans la semaine du 2 juin, a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Nice Éric de Montgolfier, précisant que l'ordonnance de renvoi avait été signée le 10 décembre (2007).
Parmi les huit prévenus figure notamment Michel Josserand, ex-PDG de Thales engineering and consulting (TEC), qui sera jugé pour "corruption" et "abus de bien social". TEC est renvoyé devant le tribunal en tant que personne morale pour "corruption" et "recel de favoritisme".
Dominique Monleau, ancien conseiller municipal UMP de Nice subdélégué aux transports, comparaîtra pour "favoritisme", "corruption" et "recel d'abus de bien social".
Trois autres anciens responsables de TEC seront également jugés ainsi qu'un gérant de société poursuivi pour avoir surfacturé ses prestations et un consultant, ami de M. Monleau.
Sur les neuf personnes mises en examen dans ce dossier entre avril et juillet 2005, un seul non-lieu a été prononcé au bénéfice de Frédéric Rosenberg, ancien directeur commercial de TEC, décédé en juin 2006.
Les responsables incriminés de la société TEC, dont une partie des activités a été cédée en 2006 à la société Coteba, sont accusés de s'être entendus avec l'élu niçois Dominique Monleau pour décrocher, en 2002, le marché de maîtrise d'œuvre du tramway de Nice en échange d'un pot de vin de 180.000 euros. Une enveloppe de 90.000 euros a effectivement été versée à M. Monleau sur deux comptes en Suisse et à Gibraltar.
La première ligne du tramway de Nice a été inaugurée en novembre 2007.
Quelques mois après la mise au jour de cette affaire, Michel Josserand avait dénoncé un système de corruption organisé au sein du groupe d'électronique et de défense Thales. Plusieurs enquêtes portant des marchés emportés par Thales en France et à l'étranger ont été ouvertes à Paris, mais également en Grèce et en Argentine.
Une information judiciaire a également été ouverte à Nice en octobre 2005 portant sur l'attribution du marché d'équipement en liaison radio de la société d'autoroutes Escota (réseau Estérel, Côte d'Azur, Provence et Alpes) à Thales Communication, autre filiale du groupe Thales. Dominique Monleau est également mis en examen dans ce dossier.

 

©AFP (10/01/2008)

 

 


 

 

Le succès dépasse les prévisions

Lancé, il n'y a pas deux mois, le 26 novembre 2007, et déjà la fréquentation du tramway de Nice frôle les 60.000 Voyageurs/jour. Les responsables des transports niçois sont favorablement surpris de l'appropriation par la population de ce nouveau moyen de transport. Le cap du millionième passager a été franchi lors du week-end du 15 au 16 décembre 2007 sans que les responsables s'en aperçoivent.

 

Cette première ligne a une longueur de 8,5 Km et dessert de nombreux quartiers très peuplés. Curieusement on n'observe qu'une pointe d'affluence entre 15 et 18 heures. Il n'y a pas de pointe d'affluence le matin. Cela peut s'expliquer par le grand nombre de retraités à Nice, les quels sortent surtout l'après-midi.

Devant ce succès, les responsables vont s'atteler à améliorer le service par une augmentation de la fréquence de toutes les 6 minutes à toutes les 4 et à accélérer la vitesse commerciale qui par contre coup augmentera la capacité de transport du tramway.

 

Encore une fois « fréquence est synonyme de succès »

 


 

 

Concernant le tramway de Nice, ce dimanche 8 juin 2008, Nice-Matin titrait :

"Et de 10 millions de passagers"

 
En effet le seuil des 10 millions de passagers a été franchi au cours de la semaine précédente en avance, sur tous les pronostics les plus optimistes.


Encore une fois, la population adopte les moyens de transports ferrés mis à leur disposition. Souvenons-nous, sur la section Cannes – Grasse de la ligne Nice – Grasse, nouvellement remise en circulation, la prévision de fréquentation à 3 ans a été atteinte en 6 mois  si bien qu'il faut déjà prévoir d'augmenter les capacités de cette section de ligne.


Le tram a été Inauguré le 26 Novembre 2007. La montée en puissance de la fréquentation a été plus rapide que prévue. Cette montée en puissance n'est pas due à un transfert modal des bus vers le tram, car au contraire le tram a dopé la fréquentation des bus de 30%. Le transfert s'est fait essentiellement au détriment de la voiture particulière, ce trafic ayant baissé de 8%.

Il faut toutefois reconnaître que certains automobilistes n'ont pas quitté leur voiture de gaîté de cœur, mais plus contraints par la réduction de la place dédiée au Dieu "Voiture" au  profit et à l'agrément des piétons et des commerces. Qu'il est agréable à présent de déambuler rue Médecin ! Que la place Masséna est redevenue belle et extériorise tout son cachet !

À présent, il faut gérer le succès, car par moments, c'est pire que dans le métro parisien...


Les prévisions étaient de 60.000 voyageurs/jour au bout d'un an, en se référant aux autres réalisations dans les villes françaises. Or ce chiffre a été atteint quelques semaines après la mise en exploitation. Aujourd'hui la fréquentation est de 65.000 à 70.000 passagers par jour,  d'où une charge telle des rames que les clients se sentent serrés comme des sardines en boîte. Cette situation est devenue intolérable au point  qu'il faille trouver des solutions pour améliorer la situation, car

il faut parfois regarder passer le tram sans pouvoir monter dedans...


La Canca (Communauté d'agglomération) est consciente du problème de saturation et recherche des solutions.


Comme à Strasbourg, il est possible de jouer sur le réglage des feux de circulation afin d'augmenter la vitesse du tram et donc les rotations.


Si cela ne suffit pas, il faudra se résoudre soit à augmenter la longueur des rames soit à en acheter de nouvelles, mais ces deux solutions ont un coût et la décision est difficile à prendre.

(Voir aussi Nice-Matin)

Commentaires de jean-Michel P

Le Tram niçois n'est pas non plus très rapide.
En tout cas, bien moins que le marseillais entre St Pierre et Les Caillols.
Et il est trop petit, c'est clair.
On ne peut le rallonger, ni augmenter le nombre de rames, vu que le dépôt ne permet aucune extension, ce que j'avais dénoncé à l'enquête publique, avec différents autres points dont un tout de même qui avait été retenu: le passage par Borriglionne.
Et les valideurs à l'intérieur des rames n''est pas une bonne idée car il est impossible de valider quand le tram est plein. c'est mieux à l'extérieur comme à Marseille .
Le soir du carnaval, le public, à la fin de la fête, s'est réparti entre les 2 arrêts proches: pas bon plan pour ceux qui ont été au 2ème: ils n'ont jamais pu monter, car loin d'avoir des rafales, le service est resté au 12 minutes... dément!

 

 

Commentaires de Benoît M. (VIVA06)

Je  croyais que le principe du tram c’est qu’il ne s’arrête que… à ses arrêts. C’est ce que j’ai constaté ailleurs (Nantes, Strasbourg, Lyon). Or chez nous il stop pour laisser passer patiemment la circulation auto ! Cherchez l’erreur.

 

D’autre part, le temps d’arrêt (aux vrais arrêts) est parfois interminable. On pourrait descendre, commander un pastis au bistrot du coin, le siffler et remonter avant qu’il soit reparti !

Comme en plus il ne peut pas rouler trop vite dans cette avenue à forte affluence, parcourir les quelques centaines de mètres de Médecin peut prendre près de dix minutes si tout se cumul. (mais ce soir par exemple aucun pb et super rapide)

 

Par contre pour le compostage, soyons positifs, cela participe à une certaine convivialité (« s’il vous plait », « permettez », « merci », « bien aimable », sourires…). Et je pense que c’est surtout pour éviter que les gens bouchonnent devant les issues. D’ailleurs c’est pareil dans les bus.

 

Ce qu’il faut espérer surtout, c’est que le tram reste présentable et fréquentable (contrairement à nos TER et à certaines lignes de bus). Heureusement on peut aller prier Ste Rita à deux pas de la ligne.

 


 

Abandon de l'itinéraire de la Promenade des anglais pour l'avenue de la Californie.

Les arguments de Monsieur Estrosi pour l'itinéraire par la promenade des anglais étaient valables et avaient l'avantage de pacifier cette voie utilisée par maints automobilistes comme autoroute urbaine. Cela avait lomme principal 'avantage de rendre conviviale cette artère fréquentée par les touristes et les niçois eux-mêmes. De plus aucune expropriation n'était nécessaire, les gênes pour les commerçants réduites aux maximum et une réalisation plus rapide et à meilleur coût.

Pourquoi changer d'itinéraire, malgré une majorité favorable au tracé ?

Les opposants à ce projet ont avancé des arguments contrebalançant ceux du projet initial.

La ligne ne desservirait pas des quartiers commerçants (Tiens pour une fois, les commerçants ne sont plus contre le tramway. C'est vrai ceux de la rue Jean Médecin y ont gagné),

les deux lignes de tramway n'auraient pas été en correspondance (cela aurait été dommage et incompréhensible).

La ligne se serait arrêtée quai des États Unis en n'aurait pas pu desservir le vieux port, éventuellement la nouvelle mairie et la gare de Riquier.

Un projet de BHNS sur la Promenades des Anglais est avancé. Pourquoi ne pas aller jusqu'au tramway ? les coûts sont presque identiques. Il y aurait homogénéité de matériel.

Extension de la ligne 1

Inaugurée en novembre 2007, la ligne 1 doit relier Nice à La Trinité. Une première extension se fera de Pont-Saint michel, terminus actuel jusqu'à l'hôpital Pasteur pour 2013. La finalité de la ligne c'est d'être en articulation avec les gares SNCF (et CP).

Il y a de gros efforts à faire pour améliorer le cheminement entre la Gare de Nice-Ville et la station de tramway Nice-Thiers, et aussi à ramener le terminus des CP à leur ancien emplacement, près du tramway.

Le futur

Un projet de parc relais de 1600 places est prévu au Ponts Jumeaux à la sortie de l'autoroute A8 et un pôle d'échange  avec la SNCF (ligne de Breil) et une gare routière au Pont Saint Michel.

On parle déjà de lignes T3 et T4.

 

Les villes qui ont choisi le vrai tramway sur rail ne prennent pas de retard et progressent dans leur déploiement àdes transports en commun à l'inverse de celles qui se lancent dans des innovations douteuses .

 

 

 


 

Une 2ième ligne de tramway sur la promenade des Anglais

Huit mois à peine après l'inauguration de la première ligne de tramway de Nice que monsieur Christian Estrosi , Maire de Nice, annonce son intention d'établir une seconde ligne de tramway sur la promenade des Anglais.

Il veut que cette ligne soit rapide. Monsieur Estrosi reconnaît donc implicitement que la première ne l'est pas. Ce que de nombreux passagers ont déjà par eux même constaté.

Il veut que les rames soient de grandes capacités. Il reconnaît par là que la première ligne victime de son succès est équipée de rames sous dimensionnées ou plutôt en sous effectif. Est-il besoin de rappeler que le dépôt de la ligne 1 a été construit très juste et qu'il ne peut pas accepter une rame supplémentaire, ni un allongement des rames. Sans frais importants, la ligne 1 ne peut accroître sa capacité de transport.

 

Le but avoué de la seconde ligne est de réduire la circulation automobile et de rendre la promenade aux piétons. Nous ne pouvons que cautionner cette intention, car enfin cette promenade est considérée par maints conducteurs comme une autoroute urbaine et le 80 km/H y est plus souvent pratiqué que le 50. Sa traversée pour les piétons est hasardeuse. Rendre cet axe de promenade à son objectif initial est une bonne chose et réduire la part de chaussée attribuée à la voiture rendra la circulation plus douce et moins agressive.

 

Coût de l'opération : La ligne serait construite en deux phases. La première phase joindrait l'ouest de Nice au centre de Nice. Nous souhaitons qu'elle desserve la gare de Nice saint Augustin et l'aéroport. En deuxième phase elle serait prolongée au-delà du Var vers Saint Laurent du Var et Cagnes sur Mer. Le coût de la première phase serait, selon Monsieur Estrosi, de 300 Millions d'Euros HT, incluant l'achats de 20 rames et la construction d'un nouveau dépôt à Saint Roch. La deuxième phase s'élèverait à 400 Millions d'Euros HT.

Délais de réalisation de la première phase : Les procédures administratives devraient être terminées en 2011 et les travaux seraient de deux ans et demi.

Quant à la première ligne, réalisée sous la mandature de Monsieur Peyrat, Monsieur Estrosi a l'intention de la prolonger et de la compléter. La ligne 1 devra rapidement desservir l'hôpital Pasteur, c'est une nécessité impérative pour Monsieur Estrosi.Le coût est de 20 millions d'Euros. Puis la ligne 1 devrait se poursuivre sur L'Ariane et la trinité.

 

 


 

Le 14 Avril 2009

La futur ligne de tramway de Nice provoque la polémique concernant son tracé.

Monsieur Christian ESTROSI, actuel maire de Nice le veut sur la Promenade des Anglais.
Monsieur Jacques PEYRAT, ancien maire de Nice le voudrait sur la Californie.

Monsieur PEYRAT prétend que le tramway sur la promenade des Anglais tuera le tourisme. Les opposants au projet d'aménagement de la Promenade propose pour son tracé l'avenue de la Californie bordée de nombreuses boutiques.

Il faut savoir que la Promenade des  Anglais est parcourue par plus de 100.000 véhicules jour et que 5 piétons par an le payent de leur vie. C'est l'artère la plus dangereuse de toutes les Alpes Maritimes. La vitesse limite de 50 km/h y est peu respectée et on est en ville. C'est aussi une des artères de Nice des plus bruyante (75 décibels en moyenne), ce qui fait désordre pour une promenade.

Monsieur ESTROSI présente ce tracé comme le plus rapide face à son concurrent sur l'Avenue de Californie (25 minutes contre 35), moins cher (315 millions contre 365), le moins tressant pour les riverains, le plus rapide à mettre en œuvre (deux ans et demi contre quatre ans) et sans interrompre la circulation automobile.

Suite aux travaux et à la requalificaton de cette voie la Promenade des Anglais apaisée. "apaisé" terme très à la mode pour signifier que la vitesse des véhicules est réduite par la configuration de la voie.

Comme le suggère l'image de la ville de Nice, le tramway occupera une situation centrale, gazonnée, encadrée par deux chaussées routières à deux voies. Une piste cyclable sera aménagée coté mer, séparée de la promenade pédestre par un plate-bande gazonnée. Des palmiers rappelleront que nous sommes sur la Côte d'Azur.

Monsieur PEYRAT aurait imploré son successeur de ne pas faire une telle "sottise".

Le tracé proposé par Monsieur ESTROSI a l'avantage, pour nous, de réduire les gaz polluants sur cette magnifique promenade fréquentée par les promeneurs, les touristes et les enfants. De même le bruit sera ramené à un niveau inférieur donc plus supportable. La traversée des chaussées sera également plus faciles et moins dangereuses. La suppression du stationnement le long de la Promenade sera incitative à l'utilisation du tramway au détriment de la voiture qui est somme tout le but recherché pour rendre la Promenade apaisée.

Nous ne pouvons d'être d'accord  avec ce projet.

Peut-être que plus tard, vu le succès de cette seconde ligne une troisième viendra tout naturellement s'implanter Avenue de la Californie.

 

Mise à jour le Dimanche, 02 Mai 2010 16:14
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 53 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1315060
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures