COMITÉ DE LIGNE Centre Var (Octobre 2008) Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pierre   
Mercredi, 05 Novembre 2008 15:51

Notre synthèse du
Comité de Ligne du "Centre Var" Toulon – Les Arcs

Sous la présidence de Monsieur Philippe CHESNEAU

Conseiller Régional

 

Étaient présents à la tribune :

De droite à gauche (du spectateur)

Monsieur Bertrand WOLKOWITSCH, Conseil Régional,
Monsieur Philippe CHESNEAU, Conseiller régional,
Monsieur le Maire des Arcs sur Argens,
Madame Annie-Dominique CHEVALIER, SNCF DDEEV Toulon,
Madame Annick FILGRAFF SNCF Responsable DDTER PACA,
Monsieur Robert ROSSI, Responsable ligne TER Marseille Les Arcs.

Ordre du jour :

Présentation de la production
Les nouveaux horaires et le cadencement,
questions diverses.

 

Notre impression générale :

Ce matériel est financé par nos impôts, voyez dans quel état il est :

L'A.V.M.V damande que le bien de tous soit respecté et non dégradé par plaisir. Nous désirons voyager dans du matériel propre et non taggé.

Un gros effort de communication est faite par le Conseil Régional. Les assistants en demandent plus spécifiquement sur leur ligne Les Arcs – Toulon[1], et que leurs données soient dissociées des données de Marseille Toulon.
La présentation des nouveaux horaires a provoqué peu de manifestations négatives. Cependant faire un Comité de Ligne Centre Var au Arcs c'est obtenir une pollution de ce Comité de Ligne par les voyageurs des Arcs vers la Côte d'Azur et par des clients SNCF de Grandes Lignes. Ce qui n'a pas manqué d'arriver. Quant aux voyageurs des TER Les Arcs Toulon ils n'étaient pas très nombreux. Ce qui s'explique aisément, Les Arcs étant trop loin de leur point de départ Toulon ou La Pauline et trop loin de leur domicile.

La participation des auditeurs fut bonne et de nombreuses questions pertinentes ont été posées.
Les horaires commencent à être connus. Dans le train nous avons entendu de nombreuses critiques négatives, les mêmes que celles que nous nous sommes faites et dont certaines que nous avons signalées.
Toutefois, maintenant, que nous commençons à accéder aux horaires des autres sections de ligne, nous constations une segmentation poussée à outrance et une absence de cohérence pour des voyages de moyennes distances intrarégionales[2] . Cela ne va pas dans le sens de transfert modal de la voiture vers le rail mais l'inverse. La copie est à revoir

 

Accueil de Monsieur le Maire

(qui présente ses excuses de devoir s'absenter en cours de séance).

 

Monsieur CHESNEAU rappelle l'ordre du jour :

Remerciements de Monsieur le Maire pour son accueil du Comité de ligne dans sa cité,

Pas de nouvelle sur la LGV-PACA, inutile de poser des questions à ce sujet,
Échange sur les circulations,
Cadencement,
Questions diverses.

 

Monsieur WOLKOTWITSCH parla :

de la production,
du cadencement.

 

La production :

Commande de nouveaux TER sans espace pour les vélos[3] .

La ligne : 68 km, 7 gares, 5 haltes 33 trains/jour[4] 5000voyageurs/jour,
Recettes 25 millions d'euros sur un chiffre d'affaire de 38 millions d'euros (Il s'agit de l'axe Marseille Les Arcs).
Les recettes sur Toulon - Les Arcs sont passées de 3743 K€ en 2007 à 4215 K€ en 2008 soit une augmentation de 471 K€  (15% en plus)[5]
2200 abonnés du travail[6]
700 cartes AAT (Abonné Annuel du Travail) vendues soit 41 % des abonnements[7] ,
Qualité de l'axe  96,3% (établi par un cabinet indépendant ESTAC),
Il y a eu en 2008 700 trains supprimés en moins . 1548 en 2007 contre 845 en 2008 sur l'axe les Arcs – Vintimille (Ne concerne pas Les Arcs -Toulon). Soit trois fois ce qui est admis dans le contrat région – SNCF.

 

L'assistance se plaint de ne pas recevoir les comptes-rendus des comités de Ligne. Le Conseil Régional en prend bonne note et essayera de se remettre dans le cercle vertueux.

 

L'assistance demande avoir les spécificités de la section Toulon - Les Arcs et non de Marseille – Les Arcs

 

Le Cadencement :

 

Monsieur ROSSI positionne l'axe Marseille – Toulon 11.000 voyageurs/jour et l'axe Toulon – Les Arcs 5.000 voyageurs/jour dont 2.200 abonnés du travail[8] . L'augmentation sur Toulon – Les Arcs est de 20%, la plus forte de toute la région.

Monsieur CHESNEAU et l'assistance relèvent que Les Arcs constitue une frontière entre les deux sections de ligne vers l'ouest et vers l'est et qu'il n'existe aucune continuité dans les dessertes (TER omnibus)[9] .

 

Monsieur ROSSI parle d'amélioration de l'entretien des rames à Marseille,
Madame FILGRAFF, du problème de conflit entre exploitation et départ du matériel en entretien,
Monsieur WOLKOWITSCH renchérit sur le matériel mal nettoyé, tagué et sur la propreté.

 

Il rappelle que la région verse  200 millions d'euros à la SNCF pour la circulation des TER, alors que la SNCF fait en 2007 un bénéfice de 12 milliards d'euros sur un chiffre d'affaire de 200 milliards[10]

 

Procès avec la SNCF

L'assistance veut connaître les suites des procédures lancées contre la SNCF.

Il y a deux contentieux en cours avec la SNCF

  1. Un contentieux sur facture année 2003 reçue en2004, il y a eu conciliation avec 2 experts, Puis saisie du tribunal administratif, les 2 mémoires sont en cours de rédaction.
  2. Contestation ouverte par la SNCF contre la Région puisque face au constat de la mauvaise qualité de service (82% de régularité soit 1 train sur 5 hors des clous), le conseil Régional a modifié unilatéralement les pénalités. (Délibération du 8 février 2008).

 

Carnoules – Gardanne :

Ce sujet devait venir sur le tapis. C'est de rigueur.

Une somme importante de 8 millions d'euros (État, Conseil Région, Pays d'Aix, CG13—CG83 s'en est abstenu) a été libérée pour réaliser des études plus sérieuses.

L'étude de fiabilité a été déjà faite. Pas celle de réalisation.

 

Cannes – Grasse :

La réouverture de Cannes grasse a couté 60 millions d'euros. Les résultats sont au-dessus des estimations les plus optimistes.

 

Avignon – Carpentras :

La réouverture d'Avignon (TGV) – Carpentras est estimée à 100 millions d'euros. Le coût des études préliminaires s'élèvent à 8 à10% du coût du projet.

 

La LGV-Paca va coûter entre 8 et 12 milliards d'euros et va assécher les finances locales pour plusieurs années. Monsieur CHESNEAU estime que la réouverture de (Carnoules) Le Luc Gardanne est plus prioritaire.

 

Voir l'intervention de l' A.V.M.V.

Voir l'intervention d'un assistant à la réunion, membre de l' A.V.M.V.



[1] Pourquoi "Les Arcs – Toulon" et non "Toulon –les Arcs" ? Pour la simple raison que l'organisation des dessertes ne permet que de faire le trajet des Arcs vers Toulon pour aller travailler ou vaquer à ses affaires et le trajet Toulon Les Arcs pour en revenir. Avec un bémol à partir du 14 décembre 2008 où il sera possible de faire un aller et retour dans l'après-midi de Toulon vers les Arcs, sauf samedis, dimanches et fêtes.

[2] Exemple. Le TER 17704 Nice Lyon Part-Dieu a été sectionné en deux un Nice – Marseille et un Marseille - Lyon lequel ne s'arrête plus à Pas des Lanciers et Rognac. Nous craignons bien d'autres suppressions de relations existantes à compter du 14 décembre 2008.

[3] Il est évident que la SNCF n'aime pas les vélos. Pourtant il est plus écologique de venir en vélo à la gare qu'en voiture et surtout le vélo permet de continuer son trajet alors qu'à pied ce ne serait pas possible. Le vélo est l'allié des transports en commun quand on veut y mettre du sien.

[4] Y compris TGV et TEOZ portés sur les horaires.

[5] Nous espérons que les chiffres données par Monsieur Wolkowitsch soient établis sur la même période des années 2007 et 2008.

[6] Pourquoi ne parle-t-on toujours que des abonnés du travail ? Sur les 5000 voyageurs/jour il y a 2200  abonnés du travail. Mathématiquement, il y a donc 600 voyageurs/jour, dits occasionnels. s'ils ne sont les plus nombreux, ils payent le billet au prix le plus élevés, trois à quatre fois le tarif de l'abonnement du travail. Ils sont équivalents en recette à entre 1800 et 2400 voyageurs abonnés/jour. Il n'y a pas de raison de les sous-estimer. Point à se faire éclaircir au prochain Comité de ligne.

[7] Nous ne comprenons pas très bien les chiffres avancés par Monsieur Wolkowitsch en effet le rapport 700 à 2200 est 31,8%

[8] Monsieur Rossi confirme donc que les voyageurs dits occasionnels sont plus nombreux que les abonnés du travail. Nous ne comprenons pas qu'ils soient si peu pris en compte dans les statistiques fournies.

[9] Depuis près de 4 ans l'Association des voyageurs du Moyen Var demande la création d'un TER omnibus de Toulon aux Arcs puis direct Saint Raphaël et Cannes le matin et un retour le soir suivant le même principe.

[10] Soit une rentabilité de 6%. Nombreuses entreprises sont loin d'avoir une telle marge de bénéfice.

Mise à jour le Dimanche, 02 Mai 2010 14:42
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 25 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1329735
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures