SEMINAIRE DE TOULON sur l'Arc méditerranéen Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Actu - Actu TGV
Écrit par Pierre   
Mardi, 26 Mai 2009 18:25

Le Séminaire de Toulon

« Le développement durable des métropoles

de l’Arc méditerranéen, de Gênes à Barcelone,

à l’heure des gares de la grande vitesse ferroviaire »

Le 28 mai 2009

de 14 H à 17 H,

Lieu : Chambre de Commerce et d'Industrie de Toulon Salle des délibérations

236 Bd Maréchal Leclerc [à 150 m de la gare]

Sur invitation

Coorganisé par SFU/GIR/IIC

I. Le point d’avancement des actions SFU/GIR/IIC

Les travaux de la Société Française des Urbanistes [1] (SFU) sur la façade méditerranéenne sont anciens et le concept même de l’Arc méditerranéen résulte entre autres de ses réflexions, conduites dans les années 1985/1987.

Trois euro thèmes ont été depuis développés par la SFU et de nombreux partenaires, dont celui des grandes infrastructures, de Gênes à Barcelone, tout particulièrement en liaison avec le réseau des Chambres de Commerces, espagnoles italiennes et françaises. Pour mémoire, le départ de ces réflexions avait donné lieu à la signature des « Accords d’Avignon », signés voici 22 ans en mai 1987, entre les différentes instances.

Depuis, les réflexions sur les grands territoires et les transports ferroviaires à grande vitesse se sont largement développées, pour donner corps désormais aux études conduisant au futur tracé de la LGV PACA, qui est l’un des deux maillons de la LGV Gênes Barcelone.

De son côté le GIR Maralpin [2] , société savante transfrontalière, s'est investi depuis sa création en 1996, à une réflexion novatrice et des études approfondies de caractère technique dans les domaines de l'aménagement du territoire et des infrastructures, notamment ferroviaires et par là même sur la LGV.

Dans ces domaines, il a, depuis plusieurs années établi d'étroites relations avec les institutions ligures et notamment l'Istituto Internazionale delle Communicazioni [3] (Institut International des Communications) fondé par un consortium d'organismes de l'État italien, de la Région Ligurie et du pôle portuaire et urbain de Gênes, et couvrant l'ensemble de la problématique des transports et de la communication.

 

C'est afin d'apporter une contribution décisive quant au choix prochain du tracé LGV PACA, que la SFU, le GIR Maralpin et l’Institut International des Communications (IIC), ont, lors de la réunion de Meyreuil organisée le 4 février 2009 par la Communauté du Pays d’Aix en Provence (CPA), décidé d'engager solidairement 3 actions :

- L’organisation du Séminaire de Nice, le 26 mars 2009 ;

- La tournée d'études d’une délégation à Gênes, les 23 et 24 avril 2009 ;

- L’organisation du Séminaire de Toulon, le 28 mai 2009.

Le débat de Meyreuil (CPA), 4 février

Il a eu le grand mérite de mieux faire comprendre, à un très large public (plus de 500 personnes), d’une part les enjeux essentiels de la LGV PACA, pour la réalisation de l’Arc méditerranéen de Gênes à Barcelone et d’autre part, de montrer la réalité des nombreux avantages du tracé des métropoles, d’un point de vue de l’aménagement du territoire, des coûts et de l’environnement.

Le Séminaire de Nice, 26 mars - Nice - Faculté de Droit

« La LGV Paca et le développement durable de l'Arc méditerranéen »

Ce séminaire a rassemblé, sur invitation, une cinquantaine de responsables et spécialistes des transports de collectivités territoriales, de chambres consulaires et de la société civile, ainsi que d'autres experts, venus de l’ensemble de la Région.

Ils ont procédé à des échanges d'informations de caractère technique sur les paramètres à prendre en compte dans le rapport définitif que le Secrétariat permanent, mis en place le 11 février 2009 par le Ministre d'État Jean-Louis Borloo, a été chargé d'établir pour le 15 juin 2009.

L'issue de ce séminaire a permis de brosser, à travers une dizaine d'exposés d'intervenants invités et nombre d'interventions d'experts, un large panorama des grands enjeux d'aménagement du territoire et des réponses pouvant leur être apportées par la réalisation d'une ligne nouvelle. La rencontre a été couronnée par la venue du Secrétaire permanent.

Monsieur Yves Cousquer a demandé au GIR Maralpin, à l’IIC et à la SFU, de lui apporter leur contribution commune, au service de sa mission de médiation pour le projet LGV PACA, auprès du Ministre d’Etat, Monsieur Jean Louis Borloo.

Le calendrier des actions GIR/IIC/SFU a été pris en considération par Monsieur Yves Cousquer et il est convenu de lui apporter le résultat des travaux, dans la semaine qui suivra le Séminaire de Toulon du 28 mai 2009.

Les communiqués de presse et le contenu des travaux scientifiques se trouvent sur les sites GIR, IIC et SFU.

 

Le déplacement de la Délégation SFU/GIR/IIC à Gênes, les 23 et 24 avril

Le site portuaire de Gênes, son nœud ferroviaire "Grande vitesse/Haute capacité" et la LGV Paca

Ce voyage d'études, accompli par une délégation de représentants des trois partenaires IIC, SFU, GIR, de la Communauté de communes du Pays d'Aix-en-Provence et de l'Association TGV Provence Côte d'Azur, visait à procéder à un échange d'informations avec leurs interlocuteurs ligures sur leurs attentes respectives de la réalisation de la LGV Paca et de sa jonction avec la ligne ligure en cours de valorisation.

Elle visait également à prendre connaissance de l'ampleur des installations portuaires de Gênes et de l'état d'avancement des travaux ferroviaires par une visite des chantiers, et à mettre à jour les données antérieurement recueillies par le GIR Maralpin sur l'ensemble des réalisations et des projets ferroviaires ligures, et portées à connaissance dans une série de ses rapports techniques.

La délégation a été chaleureusement reçue par M. Paulo Odone, Président de la CCI de Gênes, M. Pietro Dante Oddone, Directeur des Relations internationales du Port de Gênes, et le Dott. Sergio Pedemonte, Directeur des Infrastructures et de la Mobilité de la Région Ligurie.

La Délégation a constaté combien était importante pour la région Ligurie, et tout particulièrement pour Monsieur Paolo Odone, Président de la Chambre de Commerce de Gênes, une cohérence territoriale renforcée de Barcelone à Gênes. En effet :

1. La dimension "fret" est fondamentale dans le projet de liaison ferroviaire Gênes–Vintimille–Toulon–Marseille–Sète–Barcelone, notamment pour assurer la liaison entre les ports pour le transfert des conteneurs et ce, vis-à-vis des concurrences internationales, dans un marché globalisé.

2. Il est nécessaire d’obtenir au plus vite l’inscription du projet de liaison ferroviaire Gênes–Marseille-Barcelone dans les réseaux transeuropéens de transport, dans sa double dimension fret et voyageurs.

Pour cela, deux échéances seront à valoriser :

§ La rencontre promotionnelle de la liaison ferroviaire Gènes–Rotterdam, où seront présents, à Gênes, 6 ministres européens des transports ainsi que le vice-président Transport de la Commission Européenne (le 26 mai).

§ Le sommet de l’Euro Région "PACA, Rhône-Alpes, Val d’Aoste, Piémont et Ligurie" à Bruxelles du 28 avril.

3. Monsieur Paolo Odone, Président de la Chambre de Commerce de Gênes, rencontrera, le 7 mai, à Gênes, Monsieur Yves Cousquer.

II. Les problématiques LGV/Arc méditerranéen

Les objectifs du Grenelle de l’environnement [4] , pour la France, sont des éléments d’appréciation des différentes hypothèses de tracés. Ils placent l’Homme, habitant et usager, au cœur de la problématique pour la recherche d’une meilleure qualité de vie.

Ainsi, la mobilité régionale et la mixité des fonctions urbaines, ont une incidence directe en termes de réduction des déplacements automobiles et d’émission de gaz à effet de serre.

A côté des enjeux économiques et environnementaux, l’incidence du choix d’un tracé ferroviaire (fret/voyageurs) et du positionnement des gares LGV est un enjeu majeur d’aménagement du territoire, pour lequel la restructuration urbaine des métropoles occupe une place centrale.

Le développement durable des métropoles qui constitue l’Arc méditerranéen est un des facteurs déterminants des cohérences territoriales que l’Europe promeut à travers la Charte de Leipzig [5] signée en 2007, par les états membres de l’Union européenne.

Par ailleurs, d’autres démarches essentielles se conjuguent avec les actions d’émergence de l’Arc méditerranéen : Notamment celle du Plan Bleu [6] , qui, depuis 1975, sous l'égide des Nations unies, constitue un Plan d'Action destiné à renforcer la protection de la Méditerranée. Il y est montré notamment la nécessité de découpler « croissance économique et mobilité motorisée », ainsi qu’entre autres exemples les bonnes pratiques italiennes en matière de transport combiné.

D’autre part, l’Union pour la Méditerranée [7] , organisation internationale intergouvernementale à vocation régionale, a parmi ses objectifs : l'environnement (avant tout la dépollution de la Méditerranée) et donc tout particulièrement, les politiques de transports terrestre et maritime, du pourtour méditerranéen.

Enfin, d’autres démarches particulièrement fortes viennent conforter cette volonté d’agir, dans une volonté de synthèse et d’approche globale : l’Association TGV Provence Côte d’Azur [8] , créée en 2003, s’est donnée pour objet, avec les Régions , et les Chambres régionales de Commerce concernées, de Gênes à Barcelone, de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour promouvoir, dans les délais les plus brefs, la réalisation de la Ligne à Grande Vitesse dans la Région Provence Alpes Côte d'Azur. Cette dernière est destinée à fortifier l'Arc méditerranéen et à constituer un maillon-clef du maillage européen. Cette initiative a donné naissance au projet transnational ARCOMED.

III. Le Séminaire de Toulon du 28 mai 2009

Le Séminaire de Toulon du 28 mai, organisé par la SFU, en partenariat avec le GIR Maralpin et l’IIC, peut contribuer à interpeller, à un moment crucial du processus de décision, les acteurs référents aux différentes échelles concernées.

De quelle façon se conjuguent, à ce jour, les différentes politiques de transports, aux échelles territoriales régionales, européennes et internationales ?

Comment la question de la liaison fret/voyageurs Gênes–Marseille–Barcelone, à l’échelle européenne, peut-elle être traitée dans le cadre de la LGV PACA, chaînon manquant de l’Arc méditerranéen ?

En quoi les gares centre actuelles sont elles adaptées au concept de la grande vitesse ferroviaire et tout particulièrement dans le nécessaire maillage entre voies TER et LGV ?

Telles sont les problématiques qui nécessitent d’être encore approfondies.

Les travaux en cours ont fait notamment l’objet d’une communication, à Bruxelles, le 15 mai dernier, devant le Conseil Européen des Urbanistes [9] (CEU), par le Président de la SFU, Jean Pierre Gautry.

Une synthèse de l’ensemble de ces contributions sera portée à connaissance de Monsieur Yves Cousquer, dans le cadre de sa mission pour le gouvernement français.

 

[


Pré Programme du Séminaire de Toulon

Coorganisé par SFU/GIR/IIC

Le 28 mai 2009

de 14 H à 17 H,

Lieu : Chambre de Commerce et d'Industrie de Toulon Salle des délibérations

236 Bd Maréchal Leclerc [à 150 m de la gare]

« Le développement durable des métropoles

de l’Arc méditerranéen, de Gênes à Barcelone,

à l’heure des gares de la grande vitesse ferroviaire »

Sur invitation

Accueil et mots de bienvenue

Accueil par Monsieur Jacques Bianchi

Président Chambre Régionale de Commerce et d’industrie de la Région Provence Alpes Côte d’Azur

et Président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Var

Jean Pierre Gautry, Président de la Société Française des Urbanistes (SFU)

Eric Gasperini, Président du Groupe interdisciplinaire de réflexion sur les traversées sud-alpines et l'aménagement du territoire maralpin (GIR Maralpin)

Fabio Capocaccia *, Président de l’Istituto Internazionale delle Comunicazioni (IIC)

Ateliers

1. Les politiques de transports aux différentes échelles territoriales

La ligne LGV Gênes Barcelone : une priorité européenne

2. La liaison fret/voyageurs Gênes–Marseille–Barcelone

Noeuds et maillage ferroviaire (fret et voyageurs)

3. les gares centres actuelles et le concept de la grande vitesse ferroviaire

Les métropoles de l’Arc méditerranéen et les gares de la grande vitesse

Synthèse des travaux

SFU/GIR/IIC

[



[2] www.gir-maralpin.org Le Groupe interdisciplinaire de réflexion sur les traversées sud-alpines et l'aménagement du territoire maralpin (GIR Maralpin). Il contribue à l'analyse approfondie de la problématique de l'aménagement du territoire, des voies de communication et des transports, ainsi que la protection de l'environnement, dans les zones littorale et maralpine (Alpes de la Méditerranée)

[3] http://www.iicgenova.it L'Istituto Internazionale delle Comunicazioni (IIC), œuvre depuis 1966 pour « De la terre vers le ciel pour construire des ponts de la connaissance des faits ». l'IIC a été fondé par les Génois qui, auparavant, avaient donné vie au Congrès colombien –, Université, Commune, Province, Etat, Chambre de Commerce, Caisse d'épargne, Foire internationale, Conseil National de la Recherche (CNR). L'IIC a été conçu comme une association de la plupart des institutions publiques, mais ouverte à l'apport de nouveaux partenaires de l'industrie et des professions libérales.

[4] Inscrit dans la loi Grenelle I, ce projet est un projet majeur. Il doit participer à la constitution de l’Arc méditerranéen Barcelone-Marseille-Gênes et fait partie des 2 000 km de lignes à grande vitesse dont le France se munira à l’horizon 2020. http://www.medad.gouv.fr/IMG/pdf/11.02.2009_-_Confirmation_LGV_PACA_et_calendrier_cle58b4c1.pdf

[6] http://www.planbleu.org Dans le cadre du document « Les perspectives du Plan Bleu sur le développement durable en Méditerranée », les transports occupent une place essentielle.

[8] http://www.lgvazur.net l’Association TGV Provence Côte d’Azur, avec le réseau des chambres de commerce des régions concernées a été l’un des fers de lance du projet transnational ARCOMED. Le projet Arcomed vise à la mise en cohérence et à la promotion des projets de lignes nouvelles ferroviaires de l’Arc méditerranéen entre Gênes et Barcelone. La Direction des Transports et des Grands Equipements de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur est chef de file du projet qui regroupe 7 partenaires de 3 pays : France, Italie, Espagne :

4 Régions : Provence-Alpes-Côte d’Azur ; le Languedoc-Roussillon; la Catalogne; la Ligurie; 3 Chambres Régionales de Commerce et d’industrie La Chambre régionale de commerce et d’industrie Provence Alpes Côte d’Azur Corse ; La Chambre régionale de commerce et d’industrie Languedoc-Roussillon ; L’Union Camere Liguri ; Une Association L’Association TGV Provence Côte d’Azur.

[9] CEU : http://www.ceu-ectp.org : Le Conseil Européen des Urbanistes (CEU), fondé en 1985, rassemble les organisations professionnelles (associations ou instituts) d’urbanistes des pays membres de l’Union Européenne.

Le CEU est une confédération d’associations, qui donne à ses membres un contexte commun de travail, de contenu des missions d’urbanisme, de formation des urbanistes, initiales et continues, de définition des responsabilités professionnelles, des critères de qualification des urbanistes en Europe.

Le CEU est l’organe représentatif des urbanistes européens auprès des instances de l’Union Européenne, participe aux travaux de commissions dans lesquelles il est appelé à siéger.

 

Mise à jour le Jeudi, 28 Janvier 2010 21:49
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 6 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1315008
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures