Le Ministre des transport opte pour la LGV-PACA des MDS Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Actu - Actu TGV
Écrit par Pierre   
Lundi, 06 Juillet 2009 11:06

La LGV-PACA passera par Marseille, Toulon et Nice,
Ainsi en a décidé le Ministre des transports,
Faisant suite aux études de RFF, au débat Public de 2005 et
au rapport d'expertise de Monsieur Yves Cousquer.

 

Communiqué de l'AVMV (FNAUT Pays des Maures)

La Fnaut Pays des Maures a pris une part active au Débat Public au nom de la Fnaut-Paca (Notre contribution au Débat Public ). Elle a soutenu la position de la Fnaut-Paca décidée à l’unanimité des associations composant la fédération régionale. Notre position n’était pas une LGV Paris – Nice, relation qui relève plus de l’avion que du train, TGV compris. Nous options pour une liaison européenne Barcelone - Gêne passant par les métropoles Marseille, Toulon et Nice.

Durant sa mission le médiateur Yves Cousquer, en consultant toutes les parties, élus, associations, forces économiques etc., a fini par prendre position sur cette solution qui était la plus bénéfique pour la région et qui répondait au mieux aux besoins de transport régional.

La construction de la ligne sera "phasée" comme nous le proposions et sera connectée aussi fréquemment que nécessaire au réseau classique. Le lancement de la réalisation devra intervenir avant 2020.

La lettre du Ministre ne parle pas d’une ligne Paris – Nice, mais bien d’une liaison européenne Barcelone – Gène et la continuité vers l’Italie au-delà de Nice y est explicitement demandée. Le caractère européen de la liaison facilitera l’attribution de subventions européennes.

Nous relevons également que la ligne ne sera pas attribuée qu'aux seuls TGV mais aussi aux "intercities" (TER-GV ou IC-TGV), répondant ainsi aux besoins de transport régional et pas uniquement national. Cette ligne essentiellement financée par des subventions locales, régionales, départementales et municipales servira donc à la population de Paca pour ses déplacements.

La Fnaut Pays des Maures se réjouit de la décision du Ministre.

Lire la lettre officielle de Monsieur Jean-Louis BORLOO, Ministre des Transport et de Monsieur Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d'état à Monsieur le Président de la République Française.

Copie de cette lettre a été envoyée aux principaux élus de la Région :

* Monsieur Michel VAUZELLE, Président du Conseil Régional,
* Monsieur Jean-Noël GURINI, Président du CG13,
* Monsieur Horace LANFRANCHI, Président du CG83,
* Monsieur ÉRIC CIOTTI, Président du CG06,
* Monsieur Jean-Claude GAUDIN, Maire de Marseille,
* Monsieur Eugène CASELLI, Président de MPM,
* Madame Maryse JOISSAINS-MASINI, Maire d'Aix en Provence et Présidente du Pays d'Aix,
* Monsieur Hubert FALCO, Maire de Toulon,
* Monsieur Christian ESTROSI, Maire de Nice et Président de la Canca,
* Monsieur Robert CALCAGNO, Conseiller transport de la Principauté de Monaco.

Cette lettre constitue l'ordre de mission donné à RFF.

La LGV-PACA est un élément constitutif à la construction de l'Arcs méditerranéen Barcelone – Marseille – Gênes.

L'objectif de Paris – Nice, projet franco-français, ne figure pas dans la lettre de mission. L'avion permettant la liaison Paris-Nice dans de meilleurs temps et avec des investissements plus raisonnables.

Des études complémentaires doivent être engagées pour un prolongement de la ligne nouvelle vers l'Italie, concrétisant bien l'Arc Méditerranéen.

La LGV-PACA a pour but l'amélioration globale de la desserte ferroviaire des trois métropoles provençales (Marseille, Toulon et Nice) en les intégrant dans le réseau européen à grande vitesse et en développant les services TER inter régionaux.

Si la liaison Paris-Nice, liaison point à point, a pour but de concurrencer l'avion dans son propre créneau, la relation Arc Méditerranéen a pour but de raccorder le chapelet des différentes métropoles bordant l'arc Méditerranéen. Son but est un cabotage entre les grandes cités et de concurrencer l'auto qui assure 80% des déplacements moyennes distances de personnes. Cela constitue un potentiel énorme de clientèle. Cette solution permet néanmoins de satisfaire dans de très bonnes conditions la liaison point à point Paris – Nice.

Le caractère Européen de la LGV-PACA , élément constitutif de l'Arc Méditerranéen, est explicitement mentionné. La Liaison Paris-Nice, liaison franco-française, échappe à ce critère.

La LGV-PACA devra s'inscrire dans le respect du territoire.

Comment ne pas accepter cette contrainte.

La LGV-PACA empruntera les lignes ou emprises existantes. À défaut des solutions d'enfouissements seront massivement privilégiées

La lettre de mission propose des solutions pour satisfaire la contrainte précédemment mentionnée.

Cela ne fait que traduire par écrit ce que l'étude de RFF a déjà révélé. À savoir que la LGV-PACA sera la ligne à grande vitesse qui comportera le plus grand nombre de tunnels en raison de la topographie particulière de la région et de l'urbanisation du territoire.

Cette contrainte devrait mettre un terme à l'opposition, pour des raisons écologiques ou de nuisance, à l'opposition de la LGV-PACA.

L'entrée dans le 06 et l'insertion dans le tissu urbain de la Côte d'Azur devra être précisées le plus vite possible.

On voit poindre ici le "phasage" de la réalisation du projet.

En effet c'est dans le 06 que la ligne sera le plus difficile à insérer. De plus c'est sur le trajet Nice – Les Arcs que le maximum de gain de temps pourra être gagné. C'est la partie la plus difficile et la plus rentable. Il est logique d'y commencer les travaux le plus vie possible.

La deuxième phase du projet est Marseille – Toulon car en 2020 Marseille Saint Charles est, d'après toutes les études, saturée et ne pourra faire face au trafic TGV, GL et TER.

La section Toulon – Les Arcs semble plus facile, mais son insertion dans la plaine des Maures pose encore problème. Mais où n'y a-t-il pas problème en PACA ? Nous ne sommes ni dans le Morvan, ni dans l'Est de la France.

 

En conclusion, la lettre se termine ainsi :

Le scenario Métropoles du Sud desservant Aix en Provence, Marseille, Toulon et Nice est le mieux adapté à la réalisation de ces objectifs. Il fait l'objet de l'accord des parties prenantes et doit donc être retenu.

Lire le Communiqué officiel de Monsieur jean SIVARDIÈRE, Président de la FNAUT.

 

 

 

 

Mise à jour le Dimanche, 30 Mai 2010 12:54
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 17 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1350114
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures