Le piège des énergies renouvelables Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Mardi, 25 Août 2020 17:00


<--! !-->

.img { width: 50% };

Le Piège des énergies renouvelables

1. Qu'entend-on par énergies renouvelables (désignées par EnR ) ?

2. Les conséquences inattendues des énergies aléatoires.

3. Premières conclusions.

4. Liste des centrales dont la fermeture est envisagée d'ici à 2035,

5. Bibliographie.

Qu'entend-on par énergies renouvelables ?

Avant toute chose il faut définir et être d'accord sur le sens des mots. En France et sur le reste du globe, par EnR on désigne principalement l'énergie tirée du soleil et du vent.

Il existe d'autres sources d'EnR telles que : les marées, les courants marins, la géothermie, l'hydraulique et certainement d'autres plus ou moins absentes du territoire français. Ces sources d'énergie demandent toutefois quelques précisions.

La ressource hydraulique est la première EnR utilisée en France, depuis longtemps. La centrale électrique peut-être placée sur une rivière, on dit alors "au fil de l'eau", elle produit alors en permanence et l'électricité produite est envoyée sur le réseau. La centrale peut être aussi alimentée par un lac de montagne, ce qui nécessite des barrages, des conduites forcées et alors la production est contrôlée par l'ouverture plus ou moins grande des vannes. Ce type d'énergie renouvelable ne fait pas partie de notre sujet car il ne présente pas d'inconvénients majeurs, mais surtout contribue à la robustesse du réseau de distribution d'électricité.

Pour la géothermie, il nous semble difficile de parler d'énergie renouvelable puisque le feu interne de la terre est produit par la désintégration nucléaire des matières radioactives contenues dans le centre de la terre, c'est donc de l'énergie d'origine nucléaire, donc fossile ! Inépuisable à l'échelle humaine.

Quant aux énergies dues aux mouvements de la mer, elles sont bien renouvelables, mais connaît-on l'influence à long terme sur la rotation de la terre ou sur le climat du fait du ralentissement de ces courants par l'action de l'homme?

Cette mise au point faite, nous nous limiterons aux EnR développées en France et ailleurs dans le monde, c'est-à-dire dont la source originelle est le soleil et le vent . Voyons les caractéristiques principales de ces deux sources d'énergies.

Ces deux sources d'énergies sont aléatoires , elles ne sont pas pilotables à volonté par l'homme.

Pour la première, elle dépend de l'ensoleillement. La production n'est pas prévisible dans le temps et n'est pas régulière au fil de la journée. Elle dépend de la rotation de la terre et de la météo.


Figure 1 : Production d'électricité solaire du 13 juillet au 12 août 2020

Les relevés d'ENEDIS traduisent à la fois des montées brutales de production et une absence totale de production.

La seconde source de production est encore plus imprévisible et ne dépend que du vent.

Figure 2 : Production d'électricité éolienne du 13 juillet au 12 août 2020

Pour contrer la versatilité de ces deux sources d'énergie renouvelables il faut installer des surcapacités de production à partir de sources pilotables, telles que l'hydraulique et le nucléaire en France. En Allemagne, c'est à partir de centrales à charbon (lignite) très pourvoyeuses en CO 2 et autres polluants que la compensation est faite.

Ces deux sources d'énergies sont très diffuses , L'électricité solaire est produite à partir de deux systèmes différents : le premier est constitué de champs de panneaux solaires qui empiètent soit sur des terrains sauvages lesquels maintenaient la biodiversité, soit sur des terrains agricoles qui ne participent plus à l'alimentation humaine. Le second système est constitué de panneaux solaires sur le toit des maisons de particuliers ou sur le toit des hangars, n'hypothéquant pas l'usage de la terre. L'utilisation de la superficie des routes, stérile, a été abandonnée après essai.

L'éolien nécessite des installations très visibles à travers le paysage. Qui n'a pas remarqué ces grands bras qui, soit tournent, soit sont à l'arrêt, déparant le panorama ?

Pour ces moulins à vent il faut créer spécialement pour chacun d'eux, des routes, des canalisations électriques enterrées et surtout des camemberts de béton de 44000 tonnes en plein champs qui resteront sur place une fois l'éolienne démontée. (Voir ce qu'en dit la Voix du Nord).

Figure 3 : Dessin d'un champ d'éoliennes dessiné par " La Voix du Nord"

L'EDF a obligation d'acheter toute l'électricité produite par ces deux sources d'énergie. Pour que les particuliers ou industriels investissent dans ces sources de production électrique, l'État donne des subventions et l'EDF a obligation d'acheter toute la production à un tarif supérieur au coût de l'énergie nucléaire et même de celui de la revente. Le surcoût est refacturé aux consommateurs sous la rubrique CSPE (Contribution au Service Public d'Électricité). On prend aux contribuables pour donner aux sociétés à but lucratif, dont l'objet n'est pas écologique, mais uniquement financier.

Les conséquences inattendues des énergies aléatoires.

Le mix désigne le mélange de la production électrique, toutes origines confondues, envoyé sur le réseau de distribution.

La participation des énergies renouvelables au mix électrique est encore très marginale. Le tableau ci-dessous donne pour la journée du 7 août 2020 la répartition de la production au "mix" électrique à partir des différences sources de production.

Figure 4 : répartition instantanée de la production d'électricité le 7 août 2020 réalisée par ENEDIS.


La figure 5, ci-après donne la répartition des différentes sources à la constitution du mix à 16 heures le 7 août 2020. La participation de l'éolien et du charbon à la constitution du "mix" électrique est insignifiante. Ceci est confirmé par les données officielles de l'EDF pour l'ensemble de l'année 2019 (Figure 06).

<

Figure 5 : répartition de la production d'électricité le 7 août 2020 à 16 heures à partir des données d'ENEDIS

Figure 6 : Répartition officielle de la production d'électricité 2019 fournie par ENEDIS

Le nucléaire constitue près de 88% au mix électrique, l'hydraulique 6%, alors que l'éolien, le solaire et la biomasse ne représentent que 1,5%

Ce paragraphe démontre que ceux qui prétendent ou laissent supposer que la charge des voitures électriques ou la fabrication de l'hydrogène est ou sera faite à partir des sources d'électricité renouvelables sont des affabulateurs. En fait plus de 80% dé l'électricité utilisée pour ces applications sont d'origine nucléaire, fossile et à bas taux d'émission de CO 2 . Sans le nucléaire la France serait en manque permanente d'électricité ou, comme l'Allemagne, grande émettrice de CO 2 .

La production électrique des énergies renouvelables est essentiellement aléatoire. Le suivi en temps réel des répartitions instantanées de la production électrique fait par ENEDIS (anciennement ERDF, filiale d'EDF) montre des variations très importantes et aléatoires de la production d'électricité dues aux EnR éolien et solaire.


Figure 7 : répartition de la production électrique 13 juillet au 12 août 2020

De la semaine 29 au milieu de la semaine 32 la France a exporté le surplus de la production des EnR, mais celles-ci ayant moins produit en raison de la baisse du rayonnement solaire et de vent, la France a dû augmenter la participation du nucléaire et importer de l'électricité..

Les exportations ne compensent pas les importations. En effet les exportations se font aux baisses de consommation, en conséquence au tarif international bas et les importations sont faites lors des pics de consommation au tarif international le plus haut.

Black out en Californie le vendredi le 21 août 2020 : La Californie est en avance dans le développement des EnR : 30% du mix californien est d'origine solaire et éolien. Ce vendredi-là, la production éolienne est nulle, pas de vent et vers 17 heures quand le soleil descend vers l'horizon, la production solaire tend vers zéro, c'est le moment le plus chaud de la journée, entre 40 et 50 degré à l'extérieur, mais c'est aussi le moment où les travailleurs rentrent chez eux et allument leurs climatiseurs. Plus de 70% des logements en sont équipés. La consommation instantanée de courant monte brutalement. Étant donné que la Californie a démantelé toutes ses centrales nucléaires, ces dernières n'ont pu remédier aux défaillances des EnR et comme les autres états voisins étaient dans la même situation, la Californie n'a pu importer de courant. Le résultat est qu'une grande partie de l'état s'est trouvée privée d'électricité pendant plusieurs heures au moment le plus chaud de la journée, concomitant avec celui de la préparation des repas.

Ces coupures de courant sont récurrentes en Californie. Imaginons la même chose en France !

Grâce au nucléaire, à l'hydraulique et aux centrales à gaz, la France se trouve pour l'instant à l'abri d'un tel phénomène. C'est une des raisons pour lesquelles il ne faut pas démanteler les centrales nucléaires comme demandé par certains écologistes. Les centrales nucléaires n'ont rien à voir avec l'armement nucléaire. Ne pas faire d'amalgame ! Les centrales nucléaires nous garantissent un approvisionnement électrique fiable et abondant, peu cher et sans production de CO 2 .

Cas du Danemark : Le Danemark guidé par les écologistes a misé sur l'éolien, le vent n'est pas cher. Le pays est couvert d'éoliennes. Mais le vent souffle sans se préoccuper des besoins en électricité du pays. Comme le pays n'a pas de montagne ni de lac en hauteur le surplus est vendu à la Suède qui remonte de l'eau dans les lacs supérieurs. Quand le Danemark a besoin de courant la Suède turbine l'eau, mais à ce même moment précis, la Suède est elle-même en consommation élevée de courant et l'électricité est revendue au Danemark au tarif élevé alors que le surplus avait été acheté au tarif le plus bas. L'année 2019 a été particulièrement peu ventée au Danemark, le pays a dû faire appel en permanence aux importations onéreuses.

Premières conclusions

En conclusion : grâce au nucléaire, la production du KWh en France est la moins chère d'Europe. La France est résiliente en alimentation électrique grâce aux centrales nucléaires, au turbinage de l'eau des lacs, ces deux dernières sources ne produisant aucun gaz à effet de serre et enfin aux centrales à gaz qui, elles, produisent du CO 2, avec du gaz importé.

Il ne faut pas démanteler les centrales nucléaires, elles assurent pleinement la sécurité de l'approvisionnement électrique du pays, la France exporte du courant plus qu'elle n'en importe. Les centrales sont sûres et sous le contrôle de l'Autorité de Sécurité Nucléaire (ASN).

Le surplus de la production des EnR pourrait être remonté dans les lacs, mais cela n'a pas été prévu ainsi lors du développement de ces ressources énergétiques dans la première moitié du 20 siècle. Pour le réaliser maintenant, il faut entreprendre des travaux importants sur des installations en cours d'exploitation.

Si jamais l'hydrogène vient à devenir le carburant (piles à combustion) des véhicules routiers (voitures et poids lourds) ou des trains, cet hydrogène écologique sera produit à partir de l'électricité à 88% nucléaire et non comme indiqué dans la littérature actuelle par les EnR..

C'est une erreur stratégique de vouloir à tout prix réduire la part du nucléaire à 50% du mix pour faire plaisir à certains écologistes, alors que l'EPR de Flamanville n'est toujours en fonctionnement et qu'ITER est loin d'un résultat exploitable. Pour atteindre cet objectif de 50% on programme de fermer 14 réacteurs nucléaires qui sont loin d'être obsolètes ou en fin de vie, centrales dont la liste est donnée en annexe. Les politiques s'apprêtent à remplacer 18% d'une production bon marché stable et pilotable par des ressources EnR aléatoires, chères et subventionnées, introduisant une instabilité dans la gestion du réseau à l'instar de ce qui se passe en Californie.

"Wait and see" comme disent nos amis anglais.

Liste des centrales dont la fermeture est envisagée d'ici à 2035 :

- Blayais,
- Bugey,
- Chinon,
- Cruas,
- Dampierre,
- Gravelines,
- Tricastin.

Ces sites sont équipés de réacteurs 900MW.

La fermeture de ces centrales ne réduira en aucun cas l'émission de gaz à effet le serre, les centrales nucléaires n'en produisent pas une fois leur construction achevée.


Bibliographie

- https://www.edf.fr/origine-de-l-electricite-fournie-par-edf

- https://www.connaissancedesenergies.org/la-production-delectricite-en-france-metropolitaine-tous-les-chiffres-cles-de-2019-200212-0

- https://www.consoglobe.com/californie-energies-renouvelables-cg

- https://www.contrepoints.org/2020/08/21/378433-les-energies-aleatoires-une-absurdite

- https://www.rte-france.com/eco2mix/la-production-delectricite-par-filiere

- Facture de l'EDF

- La Voix du Nord (dessin complété par Claude Jullien (Astrée)

- https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/nucleaire-edf-donne-la-liste-des-centrales-qui-vont-arreter-des-reacteurs-1164755

- https://www.transitionsenergies.com/renouvelables-trop-ou-trop-peu-electricite/

-

Mise à jour le Vendredi, 11 Septembre 2020 08:02
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 19 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1881823
Pour vos vacances
Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Train Touristique Centre Var (le 19/01/2019)

Lors du dernier Veyn'art, notre autorail Caravelle X4567 est tombé en panne.
Après diagnostic, nous avons remplacé le "turbo" défectueux. L'autorail a été expertisé par la SNCF le 18 janvier 2019 sur l'étole de Veynes. Il est autorisé à rouler.Il nous faut encore refaire le plancher qui a été endommagé lors de l'incident.

À partir du 21 février 2019, l'ATTCV reprend ses circulations entre Carnoules et Brignoles.

Un picasso en automne

Trains Spéciaux Centre Var (màj 18/03/2019)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures