Vos témoignages sur la SNCF (MÀJ le 28/09/2009) Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Écrit par Pierre   
Samedi, 12 Janvier 2008 22:26

Nous avons décidé de porter à la connaissance de tous, vos témoignages et votre lassitude du comportement désinvolte de la SNCF vis à vis des utilisateurs des TER.
Les injures et attaques personnelles ne seront pas diffusées. Les écrits resteront anonymes, seules les initiales apparaîtront.

Le 25 Septembre 2009 :
Il y a tellement de dysfonctionnements dans le service des TER que vous ne manifestez plus. Vous vous dites que cela ne sert à rien. Si c'est ainsi, la SNCF a gagné dans sa désinvolture et son manque de respect de la clientèle TER, auparavant dénommée usager.

Un adhérent réagit et écrit. Il a raison (Voir ses écrits ).Vous devriez faire de même afin que la Conseil Régional se regarde un peu moins le nombril mais agisse encore plus auprès de la SNCF. Sinon les usagers, clients des TER pourront demander d'autres options auprès du Conseil Régional que la SNCF.

 

DE F.K. le 27 septembre 2009

J'en profite pour poser une question naïve sur la ligne Aix - Marseille :
Actuellement la fréquence de trois trains par heure est déterminée par la ligne unique entre Gardanne et Aix. La création d'une voie d'évitement au niveau de Luynes (je n'ose pas écrire une gare !) permettrait elle de doubler cette fréquence. Et combien pour le cout d'une telle réalisation ?
ADAVA ADTC Pays d'aix

 

DE J-M. P. le 28 juin 2009

Bonjour,
Plutôt intéressant cet article dans la Vie du Rail sur la ligne COLOGNE à MAYENCE en Allemagne: perdue pour la DB, c'est TRANSREGIO (RATP+TRANSDEV) qui a décroché l'exploitation.
Le nouveau exploitant :
- a dû trouver matériel et personnel en un temps record (ça badine pas avec la concurrence en Allemagne: le personnel historique est muté)
- donc matériel neuf pour l'usager, loué par le nouvel exploitant, conduit à agent seul
- maintenance des rames faites par le constructeur avec mesure de la disponibilité, dans un atelier de neuf construit
- et comparaison des coûts du train-kilomètre:
12€ pour TER Normandie,
20€ pour TER centre...
7€ pour la DB
et 5€ pour TRANSREGIO!
- et bien sûr, TRANSREGIO se méfiant de l'opacité des comptes de la DB et de sa lenteur, possède ses propres automates de vente en gares assurant "le retour rapide du cash au nouvel exploitant".
- capteurs de comptages aux portes des rames, et surtout suivit par GPS consultable en direct par l'Autorité Organisatrice pour par exemple l'application des BONUS MALUS.

Faut-il être pour ou contre ?
Faut-il envoyer ce genre d'infos à VAUZELLE ?


Amitiés à tous,


J-C. G. Le 29 avril 2009

Utilisateur de Aix - Marseille
Je suis effectivement très surpris  par ce "fiasco". j'ai attendu le début de l'année pour me réabonner (abonnement mensuel  : SNCF +RTM  84 euros /RDT 13.. 60 euros sans accès RTM..) et je suis globalement satisfait (pour l'instant, pas de grèves des contrôleurs à part les grèves nationales, retards limités, horaires corrects (sf entre 9.05 et 10.44 de Marseille à Aix) Après toutes les réclamations  permanentes  au cours ces dernières années, (depuis 1996)  je ne peux que me réjouir  des travaux (y compris pour les petites haltes! Là où je ne comprends pas, c'est que les travaux d'aménagement ne sont pas terminés (y compris Aix en Provence...) ou s'ils sont terminés, il y a toujours des vestiges de chantier qui traînent..
Qui va payer ce déficit ? mais qui va payer aussi (ou qui paye aussi) le déficit des cars RDT 13 sur la ligne crée à partir d'Euroméditerranée ? la ligne normale n'est toujours pas revenue à la gare routière...et l'on a enfin posé un abribus, porte d'Aix, alors que les bus y partent depuis 2 ans ! Cela signifie probablement qu'ils continueront à partir de là...voilà encore quelque chose d'incompréhensible !!!

D.B. le 27 avril 2009

Chers Amis,
J'ai pu apprécier la qualité du système de transport ferroviaire nippon, partiellement privatisé depuis plus de 20 ans: 3 compagnies se partagent le marché de la région de Tokyo et offrent des prestations dont les prix varient du simple au triple avec des temps de parcours et des niveaux de service sensiblement différents.
Par ailleurs, vivant à Genève depuis maintenant 4 ans, je peux régulièrement apprécier les grands éléments sur système de transport ferroviaire helvétique :
1) orientation client : pas de grève (jamais!), un souci constant de la satisfaction client (ex. remboursement en espèces dans le train!), causes des retards (quand il y en a !) systématiquement annoncées (le dernier en date imputable au déraillement d'un TER francilien en gare de Cornavin). L'entreprise est certifiée ISO 9001:2008 (on est très loin des certificats NF des grandes gares, certificats complètement fantoches par ailleurs : essayez seulement d'accéder à un train en gare de Nice avec 2 enfants sur un vélo: même les gares de campagne, en Suisse, sont équipées de rampes à plan incliné).
2) un maillage du réseau tel qu'il est possible d'atteindre n'importe quel point du territoire sans redouter une panne, une grève, un caprice/retard de cheminot ou autre. En France, quand finalement vous avez atteint la gare la plus proche de votre destination finale, il vous faut encore au moins 20 km en voiture ou à bicyclette. En Suisse, cette distance est de l'ordre de 2 km et se fait aisément à pied.
3) une synchronisation des correspondances qui permet de garantir un temps d'attente de l'ordre de 5 minutes entre 2 trains. (Pour faire Genève-Grenoble, seules 3 liaisons sont assurées en moins de 3h / jour pour 165 km: chapeau la SNCF, chapeau le conseil régional!)
Enfin, on confond encore trop souvent service public et délégation de service public auprès d'une entreprise privée. Dirigeant de PME, je peux affirmer quelles vertus une entreprise privée mandatée pour accomplir une mission de service public peut s'avérer efficace. Cette entreprise est évaluée sur ses résultats à intervalles réguliers et sa performance est challengée par ses concurrents. Cela rend le service auprès des usagers (devrais-je dire clients?) toujours plus performant.
La déchéance du système ferroviaire français est imputable à 3 facteurs clés:
1) l'abandon de la mission de service public par les cheminots, trop habitués à ne rendre compte à personne depuis des décennies en tapant dans la caisse sans vergogne
2) la collusion d'intérêt des élus avec le lobby routier qui a tout fait (jusqu'à polluer l'air avec des particules nocives) pour sauver une industrie en fin de course, et  investir massivement dans le routier, au détriment du ferroviaire (dernier ex: la ligne Genève-Annecy le 4 juillet 2008: 40 km, 2h en bus qui a suivi la ligne ferroviaire et l'autoroute flambant neuve construite par Accoyer : je serais allé plus vite à bicyclette).
3) la communication vis à vis des utilisateurs du rail, partisans du service public, vital, mais qui n'ont jamais su faire contrepoids vis à vis de la SNCF (heureusement, la FNAUT sauve l'honneur!). A quand l'application de la directive européenne pour libéraliser le transport ferroviaire de voyageurs ? Je serais personnellement très heureux de voyager de Genève vers Lyon ou Grenoble en moins de 90 min, avec 1 train par heure dans un train CFF heureux de m'accueillir.
Bien cordialement à chacun et chacune.
Résident Genevois qui a vécu les circulations intermittentes du littoral azuréen pendant presque 10 ans.

Le 26 avril 2009

C. J. Confirmation de la crise de confiance

Le 12 avril nous évoquions ne crise de confiance des voyageurs vis à vis de la SNCF en Paca, le courriel suivent le confirme:
SNCF : le service est cauchemardesque pour les 3 millions de Français qui se déplacent en train pour aller travailler.
Le président (il s'agit de Pépy) a, lui, théorisé sa politique de dialogue social.

« Je veux que ce qui est négocié ait plus de valeur que ce qui est arraché, et cela, c'est à 180 degrés de la culture cheminot et à 90 degrés de la culture française. »

Il crayonne avec son feutre noir des schémas sur un bloc-notes, racontant avec force gestes

« Comment négocier, comment mettre toutes les noisettes qu¹on a en poche d'emblée sur la table et dire : voilà, je n'ai que cela pour toi, si tu vas au conflit, tu n¹obtiendras rien de plus, j'ai tout mis là, je n'ai rien d'autre. C'est un discours nouveau et très difficile à tenir ».

On attend donc les résultats
Quelques éléments complémentaires concernant la région PACA, communiqués lors du dernier Comité de ligne à Antibes.
Suppressions cumulées de trains en 2008 sur la seule ligne Les Arcs - Cannes - Grasse - Vintimille (plus forte banlieue de province, en France) :
Production SNCF :                                    648
Causes externes au chemin de fer :          368
Conflits sociaux :                                   3823

Sur l'ensemble de la région PACA, les suppressions de trains atteignent 12 000 / an.
Record du monde absolu, voire du système solaire, et peut-être de la galaxie.

Faut-il ajouter un commentaire ?
1 - alors que partout en France le trafic des TER explose
2 - alors que la région PACA est l'une des rares en France à avoir rouvert une ligne (Cannes-Grasse),
3 - alors qu'elle en a modernisée une autre de manière importante (Marseille-Aix),
4 - alors qu'en région PACA, le matériel NEUF représente 90 % des effectifs,
5 - alors que la Principauté de Monaco a payé 5 superbes rames TER-2N-NG
6 - alors que la région PACA a investi 3 milliards d'EUR dans les TER sur 2 mandatures
7 - alors que d'autres investissements sont en cours, et d'autres prévus
8 - alors que la région PACA a l'intention de faire rouler 800 TER / jour en PACA

les recettes des TER en région PACA diminuent !!!!

- 16 % sur la période janvier, février, mars 2009.

La réouverture de Marseille-Aix est un fiasco complet, avec moins de voyageurs aujourd'hui qu'avant la réouverture !!!!
Comment expliquer une telle situation quand le service est passé de 36 trains par jour à 97 trains ?  ... et que selon les dires du responsable du service des transports à la région, cette ligne aurait le meilleur taux de régularité de la région ?
Une évidence :
1 - les grèves
2 - une perte de confiance totale des salariés dans le service TER pour aller travailler.

C'est aussi bête que cela.
Autres questions :
- Qui défend vraiment le service public ?

- Qui saura mettre fin à la gréviculture ?


La perte de confiance n'est pas l'unique cause. Depuis l'introduction du service cadencé plusieurs facteurs contribuent à la désertion des trains TER :
-         Des horaires ne sont plus adaptés aux besoins des clients (1),
-         La segmentation à outrance a multiplié les correspondances avec des temps d'attente(2),
-         Des correspondances non assurées(3),
-         De nombreux arrêts intermédiaires ont été supprimés(4),
-         De trop grandes périodes sans train(5).
-         Déconnection du trafic TGV et du trafic TER(6).

1).   Aucun TER ou ICTER venant des Arcs permet d'atteindre Toulon avant 7h ou Marseille avant 8h pour prendre son travail.
(2).  Plus aucun TER en diamétralisation (sauf un) entre Marseille et les Arcs. Temps d'attente minimum à Toulon 15 minutes.
De même plus aucune diamétralisation des ICTER de Nice vers Lyon (et retour) à Saint Charles. Les voyageurs doivent descendre du train pour remonter dans le même train 15 minutes après. De qui se moque-t-on ?

(3).  Pour un sac oublié dans un train vide à Aubagne, toute la région Paca à l'est de Marseille est stoppée et les correspondances du dernier TER vers les Arcs est brisée.
(4).  Les arrêts intermédiaires l'étang de Berre du 17704 supprimés (Plan des lanciers, Marignane, Rognac),
(5).  4 heures sans train de 8h18 à 12h18 sur l'étang de Berre
Après 18h33 il faut attendre 21h pour avoir une relation avec les Arcs, mais plus aucune sur les gares intermédiaires de Toulon aux Arcs. Il ne s'agit pas de rater sont tarin.

(6). Destruction des correspondances TGV – TER. Auparavant le TGV 6117 venant de Paris arrivait à 18h20et assurait la correspondance avec le TER des Arcs 18h33, maintenant ce TGV arrive à 18h34. Ne croyez-vous pas d'avec un peu d'effort la correspondance n'aurait pas pu être assurée ?
Actuellement il faut attendre 2h30 pour continuer son voyage et ne pas arriver à sa gare, à celle de sa commune, nécessitant des déplacements inutiles en voiture. Est-ce ainsi que l'on pense attirer du monde dans les trains ?


Le 12 avril 2009

Cette rubrique n'est plus alimentée depuis octobre 2008, pourtant il y a eu des grèves longues et très contraignantes suite à l'introduction du cadencement le 14 décembre 2008. Les usagers sont-ils tellement las des dysfonctionnements qu'ils ne réagissent plus ? Cela dénote une réelle crise de confiance vis-à-vis de la SNCF.
La confiance a du mal à revenir car malgré une relative meilleure régularité depuis février 2009, le remplissage des trains reste faible. La suppression de nombreuses correspondances entre TER et TGV et entre les TER eux-mêmes contribue à cette désaffection.
Le plan de transport est aussi mal adapté:
Venant des Arcs aucun train ne permet d'arriver avant 7 heures à Toulon, éloignant des transports publics tous les travailleurs commençant à 7 heurs.
Il en est de même pour ceux qui doivent être à Marseille avant 8 heures.
Il existe de trop grandes périodes sans train, aucun omnibus entre Marseille et Miramas dont la desserte de l'aéroport de 8h18 à 12h18 (4 heures sans trains en pleine matinée).
Aucun train de Marseille (et Toulon) aux Arcs de 18h33 à 20h59.
Arrivée ou départ des trains mal positionné (ex : TGV 6117 arrivée gare Saint Charles 18h34, départ pour les Arcs (avec changement à Toulon) 18h33. Lae changement à Toulon dure 13 minutes. À quoi sert la grande vitesse si tout sont bénéfice doit être perdu en 1heure30 d'attente ?
Création abusive de changements. Au service 2008, trois trains Marseille ->Les Arcs ne nécessitaient de changement à Toulon. Depuis le cadencement  tous les trains nécessitent un changement à Toulon avec près de 15 minutes d'attente. Cette organisation multiple les équipes de trains, l'occupation des voies de Toulon et les manœuvres inutiles. En plus elle est très péjorant pour les voyageurs et en particulier pour les personnes handicapées physiquement ou accompagnées d'enfants et/ou de bagages. LE BOUQUET est l'absence du guide d'horaire de la Région. Seules des fiches sont disponibles, mais leur distribution très localisée les rend confidentielles.
Cette liste est loin d'être exhaustive. On dirait que la SNCF a accumulé les difficultés aux voyageurs pour les éloigner du train et effectuer un retour sur la voiture. Monsieur VAUZELLE est-ce dans la ligne de votre politique ?
Pierre QUILLIET  

J-M.P. (encore lui) courriel du 08 octobre 2008

DE LA PENNE SUR HUVEAUNE A MARSEILLE:
Le TER de 7h56 en provenance de Toulon ne comporte que 3 voitures, souvent très juste, mais hier 6 octobre, on a bien cru rester sur le quai tellement
la capacité "sardines" était atteinte. Voyage horrible et compressé.
Ce jour service minimum, l'un des 2 seuls TER, celui de 8h13 n'était composé que de 6 voitures: idem qu'hier.
La SNCF ne manque pas de matériel un jour de grève! Auparavant, il y avait 10 voitures aux rames du service minimum.
Cette exploitation ridicule a minima se moque de vous, se moque de nous.

J-M.P. courriel du 14 juin 2008

Bonjour M. PIEL,

Ce matin 12 juin 2008, c'était le service minimum à LA PENNE SUR HUVEAUNE quand bien même que la grève soit sensée être terminée d'après les médias. Aucune information n'est affichée en gare à l'inverse de la veille.
Les usagers ne savent plus à quelle heure venir en gare, et si les perturbations vont durer et pour combien de temps.
Pourquoi notre Région SNCF connaît bien plus de problèmes que les autres Régions SNCF ?
MANQUE DE CONDUCTEURS :
INFO: le vendredi 30 mai dernier, en gare St CHARLES, un nombre impressionnant de trains étaient supprimés (dont le mien) ou en retard de plus d'une demi-heure. Le bureau d'accueil annonçait sans retenue aux usagers ne pas parvenir à trouver des conducteurs pour assurer les trains (sic).
J'en ai informés M. WOLKOWITCH, du Conseil Régional. Comme il devait rencontrer M. MOULIN, il a dû vous en parler.

L.P. courriel du 12 juin 2008

La SNCF m'a complètement découragé, je ne prends plus le train depuis début 2008.
C'est vrai, que cela pourrait être intéressant de prendre de se déplacer en train, vu le prix du carburant , l'écologie et autres souci de circulation.
Mais rien, encourage les voyageurs d'être fidèle et de prendre régulièrement les trains.
Je préfère prendre ma voiture, car je suis à l'heure, je ne suis pas contrainte à des retards, à des non remboursements de billets et ceci malgré le prix du carburant beaucoup trop élevé.
Dans l'espoir qu'un jour, tous ces nombreux inconvénients se résolvent. Peut-être, ce jour là, je serai de nouveau cliente, j'attends les efforts réels de la part de la SNCF.
Cordialement

C.J. courriel du 26 avril 2008

J'ai été interviewé par RMC jeudi, vers 14 heures, en gare St-Charles, pour les TER

J'ai dit que tout allait bien, que tout le monde il était beau et que tout le monde il était gentil.

Malheureusement pour moi, dans mon dos, les hauts parleurs n'arrêtaient pas d'annoncer les retards de trains.

Même les TGV :
- 1 h 45 pour un TGV venant de Dunkerque
- 20 mn pour un TGV de Lyon 

Arrive un TER-2N, tagué du sol au plafond, y compris une partie des vitres de la cabine de conduite.

Pour faire un truc pareil, il faut des heures de travail, et vu la surface, çà doit coûter très cher en bombes de peinture.

Je ne parle pas des vitres gravées.

Triste époque.

Réponse de l'AVMV

La triste époque ce n'est pas qu'il y ait des taggeurs. Ils ont toujours existé : regarder les grottes de Lascaux. Elles sont taggées.

Le malheureux, c'est que l'on confie à une société qui s'en fout du matériel qui coûte une fortune et qui est payé par les contribuables.

Les TGV, eux, payés par la dite société ne sont que rarement taggés. Pourquoi ? Parce qu'ils sont gardiennés.

La dite société protège SON matériel et se moque du matériel de la communauté.
Son chef vient d'être remplacé, nous attendons de voir ce qu'il sera.

F. L. R. aux associations le 24 avril 2008

Mesdames et messieurs,
Encore deux trains supprimés ! En ce jeudi 24 avril, deux nouveaux trains sont supprimés au départ de La Garde : celui de 7h12 et celui de 7h36, tout deux en provenance des Arcs. Seul celui de 7h19 circule pour un terminus à Toulon.
Près de 70 personnes attendent en gare de Toulon le TER Corail de 7h51 qui ne s'arrête qu'à La Ciotat et Marseille Saint-Charles.
Mon voisin qui va à Ollioules devra encore faire appel à un taxi et débourser une coquette somme pour se rendre à son travail.
La journée commence mal pour de nombreux clients qui utilisent les TER.
Merci la SNCF.

F. L. R. aux associations le 23 avril 2008

Bonjour mesdames et messieurs les représentants d'associations de voyageurs,
Je porte à votre connaissance le fait qu'un nouveau train a été supprimé ce matin entre Les Arcs et Toulon.
Une trentaine de personnes attendait le train de 7h36 en gare de La Garde quand quelques minutes auparavant le chef de gare les informe que le train entre les Arcs et Toulon est supprimé, sans autres explication.
Le train suivant n'est qu'à 8h11 pour une arrivée et un terminus à Toulon.
Les voyageurs à destination de Marseille doivent patienter jusqu'à 8h45 pour prendre un TGV !
C'est inadmissible d'autant plus qu'à 8h28 en gare de Toulon, je vois un TER avec 3 wagons vides provenant de La Garde passer et stationner sur une voie de garage. Il est indispensable que la SNCF rajoute des TER pour éviter ces temps d'attente interminables !

J-M P au directeur des TER à Marseille, le 30 mars 2008

Aubagne, le 30 mars 2008.

Cher Monsieur,
Je suis contraint de vous écrire (tardivement, suite à maladie) à titre personnel, au vu de ma mésaventure :
- le 16 décembre en fin d’après-midi, je demande à l’automate de la gare de Nice un billet pour AUBAGNE, départ dès que possible.
- l’automate m’imprime le billet ci-joint, ignorant qu’il me fait payer un train déjà supprimé
- débarquant à Marseille, j’apprends donc la suppression de ce TER vers Aubagne, ainsi que de tous ces mêmes TER de la soirée, l‘ensemble remplacé par un unique car à… 23h30 !
Je peux vous dire que cela n’a pas été une partie de plaisir avec mon enfant dormant dans mes bras. Je n’aime pas vous dire ces mots, car nous connaissons votre sympathie et vos efforts pour tenter d’améliorer les choses, mais tout dans cette affaire démontre de la part de la SNCF le mépris du client :
- l’automate même pas renseigné sur les trains existants ou non, alors qu’il réserve.
- la non-annonce dans le NICE-MARSEILLE, qui aurait pu faire quelques arrêts notamment à AUBAGNE, ma situation étant visible en votre salle de production que j’ai visitée,
- un seul car tardif pour remplacer tous les TER de la soirée alors qu’une SNCF confuse et gênée pour ses clients aurait dû affecter un car par TER supprimé,
- la non-reconnaissance de la responsabilité de la SNCF au titre des remboursements qualité, les TER n’en faisant pas partie (pourquoi ?) alors que me concernant, j’ai voyage de NICE à AUBAGNE.
Par ailleurs, la situation se dégrade à vue d’œil sur MARSEILLE – AUBAGNE :
- un à deux trains supprimés par jour,
- panneaux électroniques toujours aberrants, qui par exemple n’annoncent pas les arrêts des trains substituant ceux supprimés… quand il y en a.
Je sais que si la situation ne tenait qu’à vous, elle serait différente.
Je vous prie d’agréer, cher Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Même la CGT s'insurge contre les dysfonctionnements le 24 janvier 2008

Chers collègues, chers camarades,
Au nom de la CGT, je vous présente mes meilleurs vœux pour vous et votre famille.
La situation de la qualité de service a atteint les limites de l’acceptable. Retards importants, suppressions… Aujourd’hui les chiffres de la qualité de service sont éloquents.
14000 trains de supprimés soit plus de 8% des circulations une régularité qui s’effondre. Certes la dernière période a été fortement perturbée par une dégradation conflictuelle.
Le management de la direction régionale n’y est pas étranger avec une attaque systématique et sans précédent sur les questions sociales. Reste que les causes de production pure de la SNCF explosent à atteindre des records malgré la fermeture d’une ligne comme Marseille AIX.
Ce constat amène le Conseil Régional à exiger les pénalités prévues dans la convention de l’ordre de 5M€ pour 8M€ de dotation.
Cette situation ne peut pas perdurer et l’on doit trouver des solutions pour que les usagers puissent bénéficier de trains à l’heure.
Il ne semble pas que cet objectif soit la priorité de la Direction de la SNCF.
Nous vous proposons de nous rencontrer afin de regarder les initiatives communes que nous pourrions prendre.

Notre Réponse

Bonjour Monsieur Daniel Tourlan,

Votre lettre circulaire du 24 janvier 2008 résume bien la situation catastrophique dans la quelle est tombée l'exploitation des TER.

Vous savez comme je suis pour le transport en commun et pourtant depuis le 10 décembre 2007 je ne me hasarde plus à emprunter un TER car il est impossible de savoir par avance quand on va partir et ou revenir et surtout si on va pouvoir revenir.

Cette situation n'a fait que trop durer. Nous soutenons l'action de la Région contre la SNCF, car ce n'est pas les cinq à dix grévistes qui peuvent justifier une telle pagaille.

Le manque de conducteurs en PACA est patent et pourtant des conducteurs de PACA sont envoyés du côté d'Ambérieu et de Dijon.

Il y a le matériel, il y a les clients, il y a le potentiel, il y a les engagements signés de votre PDG Madame Anne-Marie IDRAC. Comment se fait-il que les moyens ne soient pas mis en œuvre ?

Bien cordialement

De M. M. à F. L. R. le 23 janvier 2008

Ne serait ce pas une possibilité pour faire une pétition contre le dysfonctionnement des TER ? Pouvez-vous me renvoyer un texte de l'association des usagers, plusieurs collègues de galère sont intéressés. M. M.

Réponse de F. L. R. à M. M.

Bonjour,
Pourquoi pas. Néanmoins, une pétition "Plus de TER en PACA" réalisée pendant 5 jours en juin qui a permis de rassembler 2 400 signatures n'a toujours pas permis de proposer "+ de TER en PACA" !
Je vous invite à contacter de ma part Pierre Quilliet, un dynamique président d'association Tél. : 04 94 73 87 68 / Fax : 04 94 73 87 68 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Note de l'Association

Si la pétition a eu un effet la Région a commandé deux allers et retours supplémentaires entre Marseille et Toulon pour décembre 2007. Mais les usagers (devrais-je écrire usagés ?) ne peuvent en profiter car soit par manque de personnel, soit par manque de volonté, ou l'ensemble des deux, la SNCF ne fait pas rouler tous les jours ces deux trains supplémentaires. Pire elle a supprimés 14.000 trains TER en 2007 (voir Var-Matin du 18 janvier 2008), trains commandés et peut-être payés. Et elle continue à supprimer des trains en 2008.
D'un côté Anne-Marie Idrac, Présidente de la SNCF, signe des contrats (de dix ans) de prestation de TER en augmentation avec la Région et d'un autre elle donne des ordres de réduction de personnel et de conducteurs en particuliers au directeur régional de la SNCF. Comment dans ces circonstances cela peut-il marcher ? Des conducteurs de PACA sont envoyés du côté d'Ambérieu, de Dijon etc. Le directeur régional se trouve devant la quadrature du cercle.
Le manque de sillons, est le fait de la SNCF qui a depuis des décennies réduit les lignes ferrées en Provence (voir carte du réseau en 1951), a supprimé des évitements tant en pleine ligne qu'en gare de ce fait les trains ne peuvent plus se doubler que dans quelles gares (Toulon, Carnoules, Les Arcs)
Regarder dans quel état est le troisième voie de part et d'autre de la gare des Pennes sur Huveaunne. vous aurez tout compris.
Les travaux de renouvellement de voie près d'Ollioules ne sont pas cause des suppressions des TER, ces travaux sont faits de nuit et la voie est rendue pour le passage des TGV. Et par manque de voies de garage (démontées ou neutralisées) entre Marseille et Toulon, les trains de travaux sont garés de jour à Carnoules à plus de 60 km !!!

De M. D. le 21 janvier 2008

Monsieur,

Je vous joins copie du courrier adressé ce jour à M. le Président de la Région PACA (Cliquer ici pour lire la lettre). Je vous informe que j'ai transmis une copie au service lecteurs de Var Matin.

Pour info, j'ai lu les témoignages des usagers et compris leur ras-le-bol.

Quand nous avons bloqué le train pour Nice et fait démarrer le train pour Marseille en mai-juin 2007, les usagers avaient l'air surpris mais satisfaits.

Question : Pourquoi ne bloquez-vous pas les trains au départ de Marseille ? si possible les TGV puisque leur retard devra être signalé à la SNCF. Ainsi, Mme IDRAC sera peut-être contrainte de prendre en compte les problèmes des usagers TER.

Pour info, je ne rencontre plus ces problèmes pour le moment : la SNCF m'a usée, je suis arrêtée pour motif médical.

De L. P. le 11 janvier 2008

Bonjour,
Depuis le 10/12/07, je ne prends plus le TER, car j'en ai marre de payer deux fois, les transports et de subir la galère imposée par la SNCF, j'ai payé le train tout le mois de décembre, car je prenais le billet mensuel.
Depuis le 3/01/08 je prends ma voiture et je n'ai pas pris mon billet de train et je ne sais pas quand je vais retourner prendre le TER.
J'ai reçu un message de la SNCF que j'ai gardé sur mon portable comme quoi, il y aurait des travaux entre Toulon et Marseille du 2/01/08 au 22/02/08, je ne sais pas si c'est exact, mais je ne sais pas quels sont ces travaux ?
Je ne suis pas contente, car les média ne font pas trop les échos de ces grèves, et d'autre part, je ne suis pas d'accord non plus, que les transports ne soient pas remboursés, c’est trop facile, c'est toujours les usagers qui sont pénalisés.
Vous avez bien fait de faire partir cette lettre à la région, si il y a des pétitions a signé pensez à moi.
Pouvez m'indiquer la date de votre prochaine réunion ?
Cordialement
L. P.
Note de Fnaut pays des Maures : il y a effectivement des travaux de voies entre Ollioules et Cassis, mais ces travaux de voies ne sont pas et de loin la cause des suppressions des TER, car les TGV passent.

De S. B. le 11 janvier 2008

Bonjour,
Je me présente à vous car je fais partis des usagés de cette ligne et bien évidement quotidiennement je me pose la question de savoir à quelle heure je vais arriver à mon travail et de quelle façon je vais rentrer chez moi.
Mon trajet est le suivant :
La Ciotat - Marseille aller/retour tous les jours.
Effectivement depuis début décembre je ne cesse de répéter que nous devons faire parler de ce problème car il devient inadmissible. Je paye chaque mois 80€ pour un abonnement qui depuis plus d’un mois et demi ne me sert plus à rien. J’ai n’ai d’ailleurs eu aucune réduction sur mon abonnement de janvier afin d’obtenir réparation des problèmes rencontrés.
Je suis restée bloquée à la gare Saint Charles plusieurs heures d’affiler et ce plusieurs jours durant ces deux derniers mois.
Prendre le train le matin devient un jeu de hasard, sans parler des retards et du peu de trains mis en place.
J’ai de toute façon décidé de ne pas payer mon abonnement de Février si je ne n’obtiens pas de réduction d’au moins 50% sur celui-ci. Je pense très honnêtement que si une grande partie des usagers de cette ligne décidaient de ne pas payer leurs abonnements sur le prochain mois nous aurions peut être quelques retombés qui feraient que les média en parlent enfin.
Nous sommes en droit de ne pas payer un service qui n’est pas rendu.
Bien cordialement.
S. B.

Dialogue entre SNCF et Région d'une part et J.-M. P. le 10 janvier 2008

Bonne année à vous aussi....
Mais c'est toujours la grève sur TOULON-MARSEILLE?

Avez-vous des infos à nous communiquer?
J.-M. P.


  
               Réponse de "Contact TER" :
  
        

Bonjour,
J ai pris connaissance de votre demande et je vous remercie de votre visite sur notre site TER.
Des mouvements sociaux et des travaux de renouvellement de voies entre Cassis et Ollioules perturbent la circulation des TER. Toutefois, la SNCF
met à votre disposition un numéro de téléphone qui vous permet de prendre connaissance de l état du trafic dès 16h précédant le jour de votre départ


  
               Contact TER PACA :
  
        

0 891 70 3000 (0,23 cts euros/mn)
Je vous remercie de votre confiance et je me tiens à votre disposition pour toute autre demande d'information relative aux transports régionaux en Provence Alpes Côtes d'Azur.

Cordialement.
Hélène LETHIER
Conseillère Contact TER.
Note de fnaut Pays des maures : la Conseillère de la SNCF se garde bien de mentionner les grèves.

Courriel de J.-M. P. à Monsieur PIEL, président de la commission transport:

Cher Monsieur PIEL,
Nous portons à votre connaissance la réponse de la SNCF à nos doléances sur les perturbations TOULON-MARSEILLE.

La loi est claire sur le fait que les informations de perturbation du trafic sont gratuites auprès des usagers.

Le n° de téléphone indiqué devrait être gratuit si c'est là le seul moyen d'information (vu que les panneaux électroniques ne fonctionnent toujours pas...!).

En espérant ainsi vous donner "du grain à moudre" lors de vos discussions avec l'opérateur...

Très cordialement,

J.-M. P.
Je saisie immédiatement sa direction régionale afin qu'elle prenne des dispositions qui soient en accord avec notre convention.

 

Et voici réponse de Monsieur PIEL.

 


Bonjour,

En réponse à votre interpellation, je vous communique l'article de référence pour ce qui concerne l'information des voyageurs :
"En cas de perturbation, tout usager a le droit de disposer d'une information gratuite, précise et fiable sur le service assuré. L'information doit être délivrée par le transporteur au plus tard 24 heures avant le début de la perturbation. L'entreprise de transports informe immédiatement l'autorité organisatrice de transports de toute perturbation ou risque de perturbation. Lors des réunions des comités de lignes, les orientations sur l'application de la loi en Région Provence-Alpes-Côte d'azur ont été approuvées par l'ensemble des participants."
Vous le constatez, la réponse de la SNCF est scandaleuse !
Cordialement,
Gérard PIEL

  

Note de fnaut Pays des maures : Suite à la lecture de la réponse de Monsieur Piel, la SNCF ne respecte pas la Loi.

   

De J.-F. G. le 5 janvier 2008

Suite à notre conversation téléphonique et avec un peu de retard, je vous confirme les perturbations incessantes depuis le 10 décembre 2007 entre Marseille et Toulon.

"Client" depuis 6 ans de la SNCF, je vous laisse imaginer l'exaspération et la lassitude de voir le trafic continuellement perturbé. Entre les retards et les suppressions intempestives nous n'en pouvons plus.

De plus les services TER abonnements annuels considèrent que les journées grevées de décembre sont régionales et donc non remboursées. Vous n'êtes pas sans savoir que les déplacements en voiture entre Marseille et Toulon avec Escota par l'autoroute coûtent 7€ A/R, hors usure du véhicule et stationnement.

A jour, seuls les TGV fonctionnent correctement et c'est insupportable chaque fois qu'il faut prier les contrôleurs pour éventuellement monter à bord.

J.-F. G.

Mise à jour le Dimanche, 02 Mai 2010 13:01
 
Make Text Bigger Make Text Smaller Reset Text Size
Actuellement en ligne
Nous avons 13 invités en ligne
Statistiques
Affiche le nombre de clics des articles : 1332184
Pour vos vacances

 

Loin des tumultes de la côte
Une villa en Centre Var
Villa
tél : 04 94 73 87 68
Près de l'abbaye cistercienne du Thoronet, concerts et chants. abbaye
Trains Spéciaux Centre Var (màj 10/04/2012)
Trains spéciaux du Centre Var
Festival ferroviaire
festival 2012
Trains d'Halloween

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.
Train Touristique Centre Var

Un picasso en automne

La saison 2013 fait le plein de trains.
Voir les horaires détaillés des
Prochains départs des trains

Trains réguliers
De Carnoules vers Brignoles
départ à {9H30, 12H15 et} 15H00
De Brignoles vers Carnoules
départ à {11H00 et} 16H35

Les prochains départ de Carnoules :
Mer. 29 mai 2013 (11h30)
Sam. 01 juin 2013 (9h30)
Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 02 juin 2013 (15h)
Mer. 05 juin 2013 (15H)

Dim. 02 juin 2013 (9H30)
Dim. 06 juin 2013 (15h)
Mer. 09 juin 2013 (15H)
Dim. 13 juin
2013 (9H30)
Dim. 13 juin 2013 (15h)

Commandes secrètes Microsoft

Tout savoir sur les
Microsoft Commande NET

Comment supprimer le parasite ISTARTSURF
ADWCleaner

Merci de votre aide

Malgré toute l'attention que nous portons à la rédaction de ce site, il se peut que des erreurs échappent à notre vigilance. Nous vous serions reconnaissant de nous le signaler par contacter-nous . Il se peut que quelques liens soient mal dirigés, merci de nous les signaler.

FNAUT Pays des Maures