Circulation interrompue et rétablie sur la Côte Bleue Imprimer
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 
Écrit par Administrateur   
Mercredi, 31 Décembre 2008 13:45

Le 15 décembre 2008 en raison des conditions climatiques le mur de soutènement de la tranchée de la voie ferrée près de La Couronne (BdR) s'écouler au passage d'un train Miramas - Marseille provoquant l'interruption des deux voies de La Côte Bleue.

Faut-il rappeler que cette voie ferrée fait partie des plus belles lignes de la SNCF et que le train domine la mer. Cette magnifique mer qu'est la méditerranée. Du train on peut apercevoir les fonds marins lors du passage du train sur les viaducs dont certains enjambent des avancées marines sur la terre.

Cette ligne fort touristique est mal exploitée en tant que telle par la SNCF.

Suivent des photos de l'interruption et de la coulée de terre qui stoppa brutalement l'avance du train vers Marseille.

Depuis le trafic est suspendu sur la ligne sauf le passage d'un seul train par sens et par jour encore à ce jour le 31 décembre 2008.

Auparavant, la SNCF profitait d'une occasion similaire pour arrêter tout trafic sur une ligne. On se souvient de la fermeture impromptue de la ligne de Metz à Delme et Château-Salins fermée suite à un effondrement minier, de la ligne du Somport abandonnée suite à l'accident au pont de l'Estringuet.

Dans les années 1990, on parlait de fermer cette ligne entre Martigues et L'Estaque.  La grande grève de 1995  gela cette fermeture. Heureusement nous sommes en 2008/2009 et les mentalités vis-à-vis du chemin de fer sont différentes. La remis en état progresse malgré les fêtes de fin d'année.

 La circulation des trains sur la Côte Bleue est rétablie depuis le 7 janvier 2009 soit 22 jours après l'interruption. le coûts des travaux s'élèvent à 200.000 euro.

 Nous sommes persuadés que si le même phénomène se serait produit sur une LGV, la remise en état aurait été plus rapide. Il y a en fait bien deux réseaux ferroviaires en France : le noble et le délaissé, celui qui sert tous les jours pour aller travailler ou étudier. Le Président de la République dit que les français ne travaillent pas assez, mais les aide-t-on à effectuer le travail quotidien ?  Les grèves sur les transports sont là pour prouver le contraire.


Mais le jour même, toute circulation de trains était suspendue autour de Marseille en raison des chutes de neiges. Un TGV parti de Paris pour Marseille est même retourné à son point de départ une fois atteint Valence !  

          


 

 

PLACE AUX PHOTOS (auteur inconnu)

 

 
 

 
 
 
 


 

Mise à jour le Jeudi, 08 Janvier 2009 18:10